PROTEST THE HERO + HAWTHORNE HEIGHTS + THE SET + ELIAS @ CLUB SODA

Par: Juliette / 03 avril 2010

23 Mars 2010 - C’est le 23 mars dernier qu’une petite foule s’est rendue au Club Soda avec l’intention d’entendre ELIAS, THE SET, HAWTHORNE HEIGHTS et PROTEST THE HERO. Pour des raisons tout aussi étranges que mystérieuses, on nous a annoncé qu’ HAWTHORNE HEIGHTS ne prendrait malheureusement pas part à l’événement.

ELIAS a ouvert le bal pour ensuite céder le plancher à THE SET. Le groupe a fait une entrée remarquée et punchée en commençant son spectacle avec un extrait de la bande sonore de la série Battlestar Galactica . L’idée n’était pas mauvaise car pour le reste de leur prestation il n’y a pas de quoi écrire à ma grand-mère. On aurait dit du CINEMATIC SUNRISE; je n’ai rien contre ce groupe mais avouons que leur style musical est à des années lumières de celui proposé par nos héros de PROTEST THE HERO. Les petites balades quétaines n’avaient pas leur place à ce spectacle et nous attendions désespérément PROTEST THE HERO. En fait, avoir su que nous assisterions a une berceuse d’une heure avant le groupe principal, j’aurais apporté mon sac de couchage. Après ce spectacle qui m’a presqu’envoyé dans les bras de Morphée, PROTEST THE HERO s’est pointé le bout du nez.

Au début, le plus frappant était le fait que la salle était anormalement vide, surtout pour un groupe aussi prestigieux que PROTEST THE HERO. Le second étonnement fut l’armée de zombies encore hébétés par le groupe précédent. C’est Limb From Limb qui a ouvert le bal. Par contre, ce n’est qu’au milieu de la deuxième chanson, Bone Marrow, que la foule a semblé s’être éveillée de son sommeil profond. Le groupe a offert une prestation irréprochable, qui a rapidement fait oublier le précédent calvaire. Malgré une foule endormie, PROTEST THE HERO a fait très vite sentir à son public l’incroyable talent des musiciens. Encore une fois, ils jouaient ou chantaient avec une aisance étonnante comme s’il n’y avait aucune difficulté dans leurs constructions musicales. Après un spectacle d’environ une heure, le groupe a quitté la scène au grand désarroi de la foule. Par la suite, on ne les a jamais revus nonobstant notre tristesse. Ce fut toutefois un très bon spectacle, mais il n’est cependant pas comparable à celui du 19 décembre dernier au National.

Finalement, PROTEST THE HERO était peut-être, tout comme nous, endormi par THE SET ce qui expliquerait qu’ils ont offert une prestation un tantinet moins inoubliable que la dernière fois.


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire