ARSENIQ33 @ PETIT CAMPUS

Par: Mlle Max / 02 février 2010

29 Janvier 2010 - ARSENIQ33, HÉROS EN COLLANTS
Ça faisait déjà quelques mois qu’ARSENIQ33 avait annoncé qu’il se retirait de la scène locale après 17 ans d’expérimentation musicale, 6 albums complets et des centaines de shows destructeurs. Après leurs adieux à Beauharnois en décembre dernier, c’était la mise à mort officielle du groupe le 29 janvier, dans un Petit Campus sold out. La foule gonflée à bloc était à la hauteur de la réputation de notre groupe en one piece préféré qui a donné tout un spectacle.

La soirée a débuté avec une courte prestation du groupe FALLSTAF et leur bon skacore/métal tout-à-fait dans la veine d’ARSENIQ33. Dans la catégorie « charisme en costume », ils s’élevaient eux aussi à un assez haut niveau! Bravo aux 33 d’avoir eu l’audace d’inviter un groupe de jazz instrumental pour agrémenter la première partie avec LES CONTRACTEURS GÉNÉREUX. Goovy-jazzy-funk, le groupe nous a bien mis dans l’ambiance d’un jam instrumental d’ARSENIQ33, chaos en moins.

La formation originale d’ARSENIQ33 est montée sur scène avec beaucoup d’énergie et d’émotions en costume de patchwork multicolore et a entonné immédiatement les hymnes Arsenicisme, Lé P'sssquadous (Somnifère) et un medley de Catherine et Au secours, La Police!. Ça commençait fort avec des pièces de leur album Y A Des Limites À Faire Dur, de quoi ravir les vieux fans barbus qui étaient nombreux dans la salle. Assemblée de cuisine et Malachop ont clôturé ce premier set d’adieu.

Après un rapide switch de costume (et de batteur!) les gars sont revenus sur scène dans leurs habits en lycra magenta fluo pour continuer le party en nous lançant en pleine face Autobus-Colère. À part plusieurs speechs et simagrées entre les chansons, ARSENIQ33 s’en est donné à cœur joie avec la pièce « Crevettes & Confused », mixte entre 17 Crevettes et Dazed & Confused de LED ZEPPELIN.

Troisième set avec leurs costumes jaunes cette fois-ci, où J’Use De La Langue, Vous Êtes Pas Heureux, Load Le Truck et Tranquillement Les Tranquillisants passent au bûcher. Après une cérémonie d’adieu du costume moulant et le striptease qui allait avec, les gars ont joué quelques pièces SANS COSTUME dont l’incontournable À Part Pierre! Le groupe nous a laissé sur l’ironique Le Rock’n’Roll A Gaché Ma Vie, pièce-titre d’un album qui ne verra jamais le jour, et sur lequel le groupe travaillait depuis un an.

Un rappel poli (avez-vous entendu ça souvent vous, une foule en délire crier s’il-vous-plaît pour avoir un 2e rappel?) et le groupe tirait sa révérence avec As De Pique. Une trentaine de tunes et deux heures de show plus tard, les gars d’ARSENIQ33 étaient visiblement contents et émus du support que leur témoignaient encore une fois les arcenicistes montréalais. On se rappellera longtemps de leur punk-métal-expérimental engagé et leurs pièces enragées. Ils nous laissent dans un beau deuil, avec le sentiment du devoir accompli. Je souhaite que ma mort soit aussi cool que la leur.

Voici la liste approximative des chansons :

Arsenicisme
Lé P'sssquadous (Somnifère)
Catherine
Au secours, La Police!
Inévitablement?
Assemblée De Cuisine (Lire Taverne)
Lâsskoul Kachvaa!
Malachop
Autobus-Colère
Capillaire
La Gentrification Expliquée Aux Enfants (d'Hochelaga-Maisonneuve)
Simagrées (Attroupement Illégal)
Scie Mécanique
17 Crevettes
Boîte À Malle
Vicks
J'Use De La Langue
Vous Êtes Pas Heureux
Langue De Bois
Load Le Truck
Tranquillement, Les Tranquilisants
Bonne Nuit
A Part Pierre (LaFin Des Déboires)
Pisse-Tranquille
Le Rock n' Roll A Gâché Ma Vie
As De Pique


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire