FROM FIRST TO LAST + THE COLOR OF VIOLENCE + THEREFORE I AM @ UNDERWORLD

Par: Juliette / 31 octobre 2009

27 Octobre 2009 - C’est Mardi le 27 septembre qu’avait lieu le concert de FROM FIRST TO LAST au Underworld. Les groupes THE COLOR OF VIOLENCE et THEREFORE I AM assuraient la première partie.

L a soirée a commencé avec une déception de taille. BURDEN OF A DAY ne s’est jamais présenté. Le groupe avait cancellé discrètement quelques jours plus tôt. De plus, GREELEY ESTATE était aussi absent et selon les rumeurs, la formation se serait fait arrêter aux douanes. Toute une histoire, surtout pour ceux qui avaient payé pour les voir en spectacle!

Mais tout n’était pas perdu. Heureusement, les groupes présents ont offert une excellente prestation. THEREFORE I AM m’a agréablement surprise. Les membres du groupe se sont démenés comme des fous au son d’une musique impeccable. Le chanteur, Alex Correia, s’est même permis d’aller dans dans le mush pit avec les spectateurs tout en leur lançant quelques lignes musicales. La tentative fût de courte durée et n’a pas eu l’effet escompté sur une foule un peu trop tranquille…

de FROM FIRST TO LAST, dernier groupe de la soirée (mais non le moindre), s’est très bien débrouillé malgré le départ en 2007 de Sonny Moore, l’ancien chanteur. Le guitariste, Matt Good, a depuis pris la relève. Il tente du mieux qu’il peut d’interpréter efficacement les vieilles chansons mais le résultat n’est pas toujours au rendez-vous. Les dommages ne sont toutefois pas trop importants et somme toute, avec l’effort de tous les membres du groupe, l’adaptation est réussie. Et cela est tant mieux car la formation as surtout axé son choix musical sur son vieux répertoire. Elle a commencé sa prestation par The Lastest Plague, suivi dans le désordre, par de vieux classiques tels que Note To Self, Ride The Wings Of Pestilence, The One Armed Boxer vs. The Flying Guillotine et Kiss Me, I’m Contagious. Nous avons eu la chance d’entendre deux nouvelles chansons du prochain album qui doit sortir sous peu. L’une d’entre elles se trouve présentement sur leur Myspace. Vous pouvez donc aller l’écouter à profusion. Ces deux nouveaux morceaux semblent prometteurs.

Énergique, dynamique, gonflé à bloc, de FROM FIRST TO LAST a offert une très bonne performance scénique et musicale et ce, encore une fois, malgré un public amorphe. C’est seulement à la fin, quand Ride The Wings of Pestilence fût joué que les spectateurs, bien que peu nombreux ,se sont déchainés.


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire