LAGWAGON + MXPX + ONLY CRIME + TAT @ MÉTROPOLIS

Par: Julien / 07 septembre 2008

06 Septembre 2008 - Et bien il y a des soirées que l’on attend avec plus d’impatience que d’autres, et celle où LAGWAGON arrêtait sa tournée canadienne au Métropolis fait clairement partie de la liste. La formation californienne qui est sur la route pour faire la promotion de leur dernier EP I Think My Older Brother Used To Listen To Lagwagon s’est confronté à une salle comble qui n’attendait rien de mieux qu’une performance sans faille.

Après avoir enfilé une panoplie de sushis sur St-Denis, je suis arrivé en retard et j’ai manqué le groupe TAT qui ouvrait la soirée. C’est donc sous les sons du nouveau groupe de Russ Rankin, ONLY CRIME, que ma soirée a débutée. Première remarque, à ma grande déception, monsieur Bill Stevenson n’était pas derrière sa batterie. Probablement un conflit d’horaire mais son remplaçant était toutefois en mesure de suivre le rythme. On a eu droit à une prestation solide devant une foule qui semblait pour la plupart découvrir le band. Toutefois, malgré l’intensité fourni par ONLY CRIME, le son n’était pas à la hauteur et on entendait très mal les guitares par moments, nuisant clairement au produit final. Mais en somme, ils nous ont offert un bon mélange de leurs deux albums et plus particulièrement de leur dernier disque Virulence.

Ensuite, il s’agissait du retour des vieux routiers MXPX qui supportent présentement leur dernier opus Secret Weapon. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre de leur part puisque leur disque comporte ses hauts et ses bas, mais c’est avec grand plaisir qu’ils nous ont proposé un quarante cinq minutes rempli d’énergie avec un choix de pièces très judicieux. Monsieur Herrera à la voix était en grande forme et avec son expérience il a su soulever la foule en courant partout sur la scène, en faisant chanter les fans ou encore en exécutant de nombreux petits solos de basse très intéressants. De plus, il en a fait sursauter plus d’un lors de la dernière chanson en projetant sa basse dans les airs pendant que son technicien de scène lui en lançait une autre. C’est ce que l’on appelle jouer avec le feu! Voici donc quelques titres qui ont fait danser ceux réunis au Métropolis : Chick Magnet, Responsibility, Secret Weapon, Contention, I’m Ok You’re Ok, Party ,My House ,Be There , Punk Rawk Show et My Life Story.

La table était donc mise pour LAGWAGON. C’est avec un grand sourire que Joey Cape est arrivé sur la scène avec une de ces moustaches qui pourraient rendre n’importe qui jaloux. Aussi, à la surprise générale, Chris alias le géant n’était pas présent avec ses compagnons. Le band a donné deux raisons pour son absence. La première serait des problèmes de douanes et la deuxième, la plus probable, serait que Joey aurait eu un violent combat avec Chris avant de quitter pour la tournée et qu’il l’aurait tout simplement assassiné. C’est donc monsieur Scott Shifflett, mieux connu pour ses jours avec FACE TO FACE et ME FIRST AND THE GIMME GIMMES qui comblait son absence, disons le, avec brio. La formation californienne semblait déboussolée par l’accueil que lui réservait les fans lors du spectacle. The Caper n’a cessé de répéter tout au long de leur prestation comment il aimait Montréal et qu’il trouvait toujours aussi incroyable de s’y produire. Comme plusieurs groupes, ils ont ensuite affirmé qu’il s’agissait de leur ville favorite pour jouer, chose que pour une fois j’ai cru puisqu’à la fin de chaque composition les gars avaient un large sourire aux lèvres et ne cessait d’applaudir la foule. Bien sur la prestation fut sans faille et LAGWAGON a su faire le tour de leur sélection de pièces sans trop oublier de classiques. Un fait marquant de la soirée a été lorsqu’un fan a lancé un sac plein de cigarettes indiennes à Joey en plein milieu d’une chanson. Cette personne avait inscrite le titre de sa pièce favorite dessus et le groupe n’a pas tardé à le remercier en lui offrant sa demande spéciale avec Choke. La liste des chansons interprétées va donc ainsi :

Island of Shame
Making Friends
Dischords
Violins
Black Eyes
Never Stops
Give It Back
After You My Friend
Falling Apart
Coffee and Cigarettes
Errands
Choke
Dividers
Heartbreaking Music
Automatic
To All My Friends
Sleep
Razor Burn
May 16th
Alien 8
Know it All
Mr. Coffee


Bref, une sélection qui a su combler tous ceux qui s’étaient déplacés pour l’occasion. Seule ombre au tableau, on aurait bien aimé entendre plus qu’une nouvelle chanson, mais sérieusement, avec l’ambiance qui régnait dans cette salle, on peut clairement leur pardonner ! À la prochaine fois messieurs…


En savoir plus Lire les commentaires (1)Ajouter un commentaire