DOLLORA-SKA V3 @ ABSYNTHE

Par: Val / 11 août 2008

2008-08-08 - Le Dollora-Ska est un concept bien simple: 1$ pour un party ska. C'était la troisième édition de l'événement qui comprenait quatre jeunes groupes. On a commencé la soirée avec la formation THE HABS (qui comprend notre collaborateur Phil) qu'on voyait performer pour la première fois. Avec leur reggae à la SUBLIME ils ont réchauffé l'atmosphère et préparé le terrain pour l'entrée de SICK WORLD MUZIK. Mis à part le fait que ceux-ci n'ont pas respecté du tout le temps qui leur était alloué, ils ont donné un très bon spectacle. C'est le bon mot car SICK WORLD MUZIK c'est plus qu'un band, c'est un monde, c'est une histoire, vous devriez voir tous les accessoires qu'ils ont sur scène (en plus d'eux sept!). Avec le maquillage en plus, c'est tout un show! L'Absynthe c'est un petit stage donc les accrobaties de SICK WORLD MUZIK se rendait presqu'à la porte! Ils ont un style bien à eux et réussisent bien dans ce rock swing, ska, genre big band.

La table était mise pour TEA FOR THE VOYAGE, un groupe que j'affectionne particulièrement, originaires de Kingston, Ontario. Ils avaient un set dans le début de l'après-midi puis conduisaient leurs deux véhicules (car ils sont six!) juste pour faire le set de Montréal et repartir ensuite. Mais ça valait vraimentla peine. Ils se sont surpassés selon moi. Le son était tellement bon. Ils maîtrisent drôlement bien leurs instruments même s'ils ont l'air d'être jeunes. Plusieurs d'entre eux ont une formation classique en musique et on le sent et on l'entend. Ils jouent de manière ultra précise et les harmonies sont tout à fait à point, on a pu en témoigner lors de la pièce Support Your Scene. TEA FOR THE VOYAGE ont choisi les bonnes pièces pour amadouer un public qui ne les connait pas tant et ça a fonctionné. Avec quelques reprises telles que Guns of Navarone des SKATALITES, Shame and Scandal, une chanson bien connue des amateurs de ska que plusieurs artistes ont repris à leur façon depuis les années quarantes (mais popularisée sûrement plus par le groupe anglais MADNESS). C'était suffisant pour séduire le public montréalais. Celui-ci était au rendez-vous. C'était plein à craquer. Je ne sais pas si c'est l'entrée à un dollar qui a convaicu les gens de se déplacer mais cette-fois, les gens étaient là! Un merci bien sympathique à tous ceux qui sont venus et on fait de ce Dollora-Ska V.3 un franc succès (on peut rajouter, question de culpabiliser les gens ici ciblés, qu'on a quand même eu une dizaine de personnes qui ont refusé de débourser le dollar et ont préféré voir le spectacle de l'autre côté malgré toute la pression de Dédé et de moi pour les faire sentir gratteux...)!

TAKE THE BOYS quant à eux ont été à la hauteur de leur réputation. C'était le premier spectacle depuis la sortie de leur excellent album et le public les attendait. La preuve c'est que les gens sont – pour une des rares fois – restés bien passé minuit pour ne rien manquer. On a eu droit à une douzaine de chansons dont certaines originales se retrouvant sur l'album telles que Absent, Nature Strike, Rescue, Closure, Skin Deep, Urban Plight, Burn Marks, ... et d'autres parfaitement reprises comme Santeria, Summertime et No One pour notre plus grand plaisir. Une autre soirée PunkMeUp bien réussie!


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire