RUBY COAST + HEY OCEAN @ DIVAN ORANGE

Par: Val / 13 juin 2008

Je n'ai vu qu'une seule pièce du groupe RUBY COAST de Toronto, car je suis arrivée tard. Malgré le peu que j'ai pu voir, je peux dire qu'ils sont très à l'aise sur scène et donnent un bon spectacle. Il y avait beaucoup de monde, j'ai été surprise. Beaucoup de monde pour supporter le premier groupe, c'est plutôt rare et la foule en redemandait! C'était quand même un mardi soir et il n'y a pas eu énormément de promotion pour ce spectacle là, considérant le tout c'était un succès. Pour ceux qui ne sont jamais allés, le Divan Orange est un bel endroit pour les spectacles, on y trouve autant un espace pour s'assoir au bar, des tables et bien sûr des divans... Bref, il y en a pour tous les goûts, et on peut même boire et manger.

HEY OCEAN se sont laissés quelque peu désiré, mais quand il n'y a que deux groupes, je pense qu'ils pouvaient se le permettre. Ils sont donc entrés sur scène vers vingt-trois heures et ont vraiment donné une excellente performance. Je ne les avais jamais vu en spectacle et j'ai été agréablement impressionnée. Ils ont du talent. Ils n'ont même pas l'air de se forcer et nous offrent un répertoire très varié. Un autre de ces groupes qui se permet d'aller au-delà du cadre d'un style spécifique. Je dirais qu'ils font un mélange de funk, indie, reggae, jazz, pop, calypso par moment. Je dirais aussi que le mélange s'harmonise très bien, le tout relevé de l'incroyable voix de Ashleigh Bell. C'est rare qu'on a une femme en premier plan d'un groupe et je ne sais pas pourquoi mais c'est plus facile dans ces circonstances d'en mettre trop. Cependant, Ashleigh dose vraiment bien et donne un prestation très honnête sans en mettre trop. Le groupe a réussi à établir un bon lien avec le public, qui s'est facilement laissé embarquer.

Ils ont alterné entre le matériel du premier album et du tout nouveau dont c'était le lancement le même jour. J'ai eu de la difficulté à choisir quel disque j'allais acheter, car tout ce qu'ils font est vraiment intéressant. Le défi est grand quand même, car je ne pense pas que c'est évident de reproduire en spectacle le genre de son qu'ils ont sur leurs albums. Le quatuor s'en tire bien et bonifie le tout d'instruments comme la flûte, le triangle, le xylophone, l'harmonica et plusieurs percussions. Ils ont même remplacé la partie d'une pièce que jouent normalement leur section de cuivres par leur voix!

Un genre accessible à tous et définitivement à découvrir, pour ceux qui les connaissent déjà, ils sont à surveiller... Je me considère privilégiée d'avoir pu les voir dans une salle comme le Divan, un excellent spectacle.


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire