Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/punkmeup/punkmeup.com/messageboard/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3

Notice: SSI.php was unable to load a session! This may cause problems with logout and other functions - please make sure SSI.php is included before *anything* else in all your scripts! in /home/punkmeup/punkmeup.com/messageboard/SSI.php on line 174
Punk.Me.Up.com // Musique // Critiques De Spectacles

AGAINST ME! + DEAD TO ME @ HIGHER GROUND, BURLINGTON

Par: Isa / 27 avril 2010

25 Avril 2010 - Le Higher Ground, situé en plein cœur de la coquette ville de Burlington au Vermont, est une salle à moyenne capacité qui est super bien adaptée à n’importe quel genre de concert. Dimanche passé, elle accueillait justement MONEYBROTHER, DEAD TO ME en tant que supporteurs et AGAINST ME! avait le titre de headliner.

MONEYBROTHER, qu’on pourrait qualifier de folk rock teinté de funk, de rock n’ roll et d’une attitude hyper attachante, en a fait danser plus d’un. Ce groupe est en fait le projet solo de l’ancien chanteur de la formation punk rock MONSTER, Anders Wendin, qui venait tout droit de Stockholm. Sa passion pour la musique était contagieuse et se percevait dès les premiers accords. Le leader était accompagné de ces musiciens seulement pour l’occasion mais il planait une cohésion qui avait l’air d’une complicité de longue date. Ils ont interprété plusieurs chansons de l’album Real Control, parût en 2009, dont la très rythmée Born Under A Bad Sign. Ce sympathique suédois a du talent à revendre et j’espère qu’il viendra faire son tour du côté de Montréal un de ces jours. Si jamais il se pointe le nez chez nous, je vous conseille de vous déplacer car il vous charmera, c’est garanti!

DEAD TO ME semblait d’attaque et a carrément mit le feu aux poudres. La salle se remplissait à vue d’œil et plusieurs ont parcouru du chemin même depuis Montréal pour voir ces californiens interpréter leur punk rock authentique et brillant. Ils ont débuté leur set avec Visiting Day, tout droit sorti de l’album Cuban Ballerina. L’excellente pièce X, le reflet d’un reggae dub engagé, puissant et rassembleur, a été délivré magistralement et a démontré à quel point la formation a un goût en matière de musique plutôt éclectique. Cette dernière a d’ailleurs été ma préférée de toute leur performance, qui ne manquait de rien pour être des plus palpitantes. Ils ont interprété plusieurs pièces et environ la moitié était tirée de leur dernier long jeu, African Elephants. Le public a bien été réceptif et a eu l’air d’avoir beaucoup apprécié ce que DEAD TO ME leur a offert, une première partie ayant l’étoffe d’une tête d’affiche.

Toujours aussi en feu, AGAINST ME! a mis les pieds sur la scène devant une foule plus qu’impatiente de les voir. Sûrement déjà conquis d’avance, les gens ont accueillis les floridiens à bras ouverts sur l’air de l’épique pièce These Boots Are Made For Walkin’ en tant qu’introduction et qui a été popularisé par Nancy Sinatra en 1966. L’énergie contagieuse était palpable et tout le Higher ground a chanté en chœur quand ils ont joué Don’t Lose Touch qui était précédée d’une petite nouvelle, High Pressure Low. Le tout battait son plein passant de fraîchement sorti du studio d’enregistrement à d’autres qu’on croyait déterrer d’une tout autre époque, celle qui est malheureusement révolue et qui jamais ne débattait de l’intégrité de AGAINST ME!. En effet, quelques "vieux fans" ont rabroué la formation quand ils ont terminé leur set régulier car ils n’avaient pas joué Walking Is Still Honest. Ayant l’air de croire (malgré son habitude qui est amplement généreuse envers l’auditoire) que le groupe ne daignerait pas revenir sur scène pour un rappel, ils ont scandé bêtement Fuck Rockstars, Fuck Rockstars mêlé à des BOOO assez puérils. Après quelques minutes à se faire désirer, les musiciens sont évidemment revenus sur les planches pour interpréter quelques pièces dont trois de leur plus vieux succès : Cliché Guevara, Walking Is Still Honest et terminant le tout avec Baby, I’m An Anarchist. Les gars ont été vraiment généreux et ont joué plus de dix sept chansons agrémentées de quatre autres en guise de rappel. Une belle soirée remplie et qui a valu amplement le déplacement!

Setlist de DEAD TO ME

1-Visiting Day
2-X
3-Splendid Isolation
4-Cause Of My Anger
5-Nuthin Runnin Through My Brain
6-Arrythmic Palpitations
7-Three Chord Strut
8-A Day Without A War
9-I Dare You
10-Something New
11-Cruel World
12-By The Throat

Setlist de AGAINST ME!

1-High Pressure Low
2-Don't Lose Touch
3-New Wave
4-White Crosses
5-Pints Of Guinness Make You Strong
6-I Still Love You Julie
7-Up The Cuts
8-Ache With Me
9-Amputations (Chanson originalement par Tom Gabel)
10-I Was A Teenage Anarchist
11-Miami
12-Borne On The FM Waves Of The Heart
13-Sink, Florida, Sink
14-Suffocation
15-Stop
16-White People For Peace
17-Trash Unreal

Rappel:

18-Rapid Decompression
19-Cliché Guevara
20-Walking Is Still Honest
21-Baby, I'm An Anarchist


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire


HEDLEY + BOYS LIKE GIRLS + STEREOS + FEFE DOBSON @ CENTRE BELL

Par: Marylise / 13 avril 2010

07 Avril 2010 - C'est le 7 avril dernier, au Centre Bell, qu'une foule remplie d'adolescents (majoritairement des jeunes filles, il faut l'avouer) accueillait HEDLEY, groupe pop-rock de la Colombie-Britanique (Canada), BOYS LIKE GIRLS (Boston), STEREOS (Edmonton,Canada) et FEFE DOBSON (Ontario) pour une grosse soirée de pop-rock.

Tout d'abord STEREOS réchauffa bien l'atmosphere avec son pop-rock à tendance hip-hop et aux refrains plus qu'accrocheur. Le groupe a embarqu/ sur scène en débutant par lsa populaire chanson Throw Ya Hands Up suivit de Turn It Up. Déja de nombreux fans étaient debout à danser dans la noirceur et a faire agité des glowstick multicolores. Pat Kordyback, chanteur de de la formation, avait une bonne présence de scène et gardait bien la foule active. Les autres membres donnaient par contre une présence un peu trop effacée, sans trop d'interaction avec le public, laissant toute l'attention au chanteur. Après quelques chansons qui avaient pas mal toute le même air, la prestation s'est terminée sur Summer Girl, leur tout premier single, laissant la foule sur une bonne note. Pat Kordyback n'a pas manqué de dire à quel point il aimait Montréal entre chaque chanson et s'est permit d'inviter la foule à venir faire la fête après le spectacle au Radio Lounge même si la moyenne d'âge était nettement inférieure à l'âge légal des bars. C'était tout de même sympa pour l'invitation!

Ensuite BOYS LIKE GIRLS est embarqué sur scène en débutant par leur tout récent single Love drunk. Le groupe a poursuivit avec quelque succès comme Five Minutes to Midnight ,Hero/Heroine, et j'en passe. L'ambiance étais tout a fait sublime lorsque, sous une pluie de glowstick et de lumière de cellulaire, Martin Johnson a sortit sa guitares acoustique pour jouer Thunder avec le reste du groupe. Sans auncun doute le meilleur moment de la performance.

Finalement, HEDLEY est entré sur scène. Il a commencé en force avec Cha Ching. Pas besoin de vous dire que le party était déja bien partit. Jacob Hoggard, vocaliste du groupe et finaliste de la deuxième saison de Canadian Idol, est une vraie boule d'énergie! Il ne se passe pas un instant sans qu'il ne court d'un côté à l'autre de la scène ou qu'il ne fasse une stepette divertissante. Après quelques chanson telles que On My Own et She's so Sorry (question se se reposer de le voir sauter ainsi partout), le groupe a interprêté Perfect au piano avant de sortir les guitares acoustique, chemises à carreaux, bières, sapin et feux de camps en plastique! Hoggard n'a pas hésiter a se jeter dans la foule et ce rendre presque au milieu de la salle pour faire criée d'avantage les jeunes filles en délires. En général la prestation était bien, mais sans plus. Le groupe misait beaucoup trop sur des objets pour essayer de mettre du piquant. Malheureusement, c'est pas un énorme drapeau à l'effigie de HEDLEY, un téléphone de plastique ou un vidéo à l'humour bouetteuse qui rend le spectacle plus magique... Mais selon les cries de la foule, je crois que les musiciens ont quand même réussit à satisfaire les attentes de leurs jeunes fans.

Liste des chansons :
Cha Ching
On My Own
She's So Sorry
Shelter
Perfect
Amazing
Saturday
Oldschool
Gunnin (Acoustique)
Friends (Acoustique)
Beautiful (Acoustique)
Don't Talk to Strangers
Hands Up
-Drum Solo -
321
Never Too Late

Rappel:
For The Night
Trip
Sweater


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire


BILLY TALENT + CANCER BATS + AGAINST ME! + ALEXISONFIRE @ CENTRE BELL

Par: Marylise / 13 avril 2010

24 Mars 2010 - C'est le 24 mars dernier que la formation ontarienne BILLY TALENT est venue nous rendre visite au Centre Bell en compagnie de CANCER BATS, AGAINST ME! et ALEXISONFIRE devant une foule de plus de 10 000 personnes.

La première partie fut assurée par CANCER BATS, groupe rock-hardcore ontarien. Réchauffer l'ambiance dans une aussi grande salle que le Centre Bell n'est pas une chose aisée. CANCER BATS s'est pourtant très bien débrouillé. Après quelques chanson, les spectacteurs se lançaient déjà les uns sur les autres! Solide prestation donc du groupe qui nous a joué quelques titres de leur nouvelle album Bears, Mayors, Scarps & Bones. Il a même lancé, en guise de final, quelques chandails gratuits!

Après avoir généreusement offert une prestation gratuite en après-midi, AGAINST ME! est arrivé sur scène bien réchauffé et a offert toute une prestation. On peut dire que ça y allait dans le Centre Bell quand il a joué Stop! et plusieurs autre succès tels que Don't Lose Touch, New Wave, White Crosses, White People For Peace et Trash Unreal.

Les fan de BILLY TALENT en ont eu pour leur argent avec la prestation de plus de 1 h 30. La formation a joué tout ses plus grands succès! Par son énergie débordante, elle a su garder la foule active tout au long du spectacle. La foule chantait haut et fort les paroles avec le groupe. Tom Gabel (AGAINST ME!) est même revenu sur scène pour chanter Turn Your back avec le groupe. L'interaction avec le publique était des plus réussie. Benjamin Kowalewicz, le chanteur, na pas hésiter à partager toute sa gratitude à ses fans. Un remerciement sincère qui venait droit du cœur. Ayant déjà été vraiment deçu par la prestation live de ce groupe il y a plusieurs année, j'ai maintenant une toute nouvelle opinion. Leur son était juste, le choix des chansons était parfait et la foule était d'une énergie explosive. Quoi demander de mieux?

Liste des pièces:
Devil in a Midnight Mass
This Suffering
Line & Sinker
Rusted From The Rain
Saint Veronika
Surrender
River Below
White Sparrows
Tears Into Wine
Diamond On A Landmine
Turn Your Back
Nothing to Lose
The Ex
Try Honesty

Rappel :
Devil On My Shoulder
Fallen Leaves
Red Flag


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire


PROTEST THE HERO + HAWTHORNE HEIGHTS + THE SET + ELIAS @ CLUB SODA

Par: Juliette / 03 avril 2010

23 Mars 2010 - C’est le 23 mars dernier qu’une petite foule s’est rendue au Club Soda avec l’intention d’entendre ELIAS, THE SET, HAWTHORNE HEIGHTS et PROTEST THE HERO. Pour des raisons tout aussi étranges que mystérieuses, on nous a annoncé qu’ HAWTHORNE HEIGHTS ne prendrait malheureusement pas part à l’événement.

ELIAS a ouvert le bal pour ensuite céder le plancher à THE SET. Le groupe a fait une entrée remarquée et punchée en commençant son spectacle avec un extrait de la bande sonore de la série Battlestar Galactica . L’idée n’était pas mauvaise car pour le reste de leur prestation il n’y a pas de quoi écrire à ma grand-mère. On aurait dit du CINEMATIC SUNRISE; je n’ai rien contre ce groupe mais avouons que leur style musical est à des années lumières de celui proposé par nos héros de PROTEST THE HERO. Les petites balades quétaines n’avaient pas leur place à ce spectacle et nous attendions désespérément PROTEST THE HERO. En fait, avoir su que nous assisterions a une berceuse d’une heure avant le groupe principal, j’aurais apporté mon sac de couchage. Après ce spectacle qui m’a presqu’envoyé dans les bras de Morphée, PROTEST THE HERO s’est pointé le bout du nez.

Au début, le plus frappant était le fait que la salle était anormalement vide, surtout pour un groupe aussi prestigieux que PROTEST THE HERO. Le second étonnement fut l’armée de zombies encore hébétés par le groupe précédent. C’est Limb From Limb qui a ouvert le bal. Par contre, ce n’est qu’au milieu de la deuxième chanson, Bone Marrow, que la foule a semblé s’être éveillée de son sommeil profond. Le groupe a offert une prestation irréprochable, qui a rapidement fait oublier le précédent calvaire. Malgré une foule endormie, PROTEST THE HERO a fait très vite sentir à son public l’incroyable talent des musiciens. Encore une fois, ils jouaient ou chantaient avec une aisance étonnante comme s’il n’y avait aucune difficulté dans leurs constructions musicales. Après un spectacle d’environ une heure, le groupe a quitté la scène au grand désarroi de la foule. Par la suite, on ne les a jamais revus nonobstant notre tristesse. Ce fut toutefois un très bon spectacle, mais il n’est cependant pas comparable à celui du 19 décembre dernier au National.

Finalement, PROTEST THE HERO était peut-être, tout comme nous, endormi par THE SET ce qui expliquerait qu’ils ont offert une prestation un tantinet moins inoubliable que la dernière fois.


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire


AGAINST ME! @ FOUFOUNES ELECTRIQUES

Par: Isa / 04 avril 2010

24 Mars 2010 - AGAINST ME! sont des gars très occupés depuis les dernières semaines, car tout leur temps a été compté à la minute près dû au fait qu’ils sont en tournée et ont joué un rôle de soutien aux côtés de CANCER BATS et ALEXISONFIRE pour le périple qu’est la promotion de Billy Talent III, le dernier long jeu des ontariens. Malgré cela et le fait qu’ils préparent eux aussi le lancement de leur prochain album, White Crosses qui verra le jour le le 8 juin prochain, AGAINST ME! ont été généreux de leur temps et ont fait un arrêt au Foufounes Électriques le 24 avril dernier. Même s’ils en avaient déjà plein les bras avec le spectacle prévu au Centre Bell le soir même, ils ont offert à leur fans le meilleur cadeau qui soit : jouer un set acoustique et cela gratuitement dans l’ambiance très spéciale des Foufs par un superbe après-midi de printemps! Ce qui a rendu ce spectacle, un des plus mémorables depuis des années, c’est qu’ils ont joués plusieurs de leur plus vieux et plus appréciés classiques. Parmi ceux-ci, Walking Is Still Honest, Tonight We’re Gonna Give It 35%, Sink, Florida, Sink! Celle qui a été, selon moi, la plus marquante est Wagon Wheel. Originalement une pièce de BOB DYLAN qui a ensuite été reprise et restructurée par OLD CROW MEDICINE SHOW, a été interprétée uniquement par TOM GABEL accompagné de sa guitare acoustique. Déjà celle-ci est remarquable mais de pouvoir l’entendre live, c’était quasiment inespéré ! Ils ont aussi joué de plus récentes chansons qui, grâce à elles, leur ont permis de connaître un succès grandissant, que beaucoup leur reproche leur changement de direction vers un côté plus léché qui selon moi n’est probablement qu’une progression logique que tout groupe a à faire face un jour ou l’autre. Alors bref, les petites dernières comme Trash Unreal, I Was A Teenage Anarchist ont magnifiquement bien trouvé leur place parmi les classiques de la formation. En gros, ce show est de loin le meilleur de l’année et bat probablement à plate couture ceux des deux ou trois dernières années qui regorgeaient tout de même de dizaines et dizaines de concerts de qualité. Ce n’est donc pas sans dire qu’il restera à jamais gravé dans ma mémoire.

Setlist : (l’ordre n’est pas juste)

1-Sink, Florida, Sink
2-Walking Is Still Honest
3-Trash Unreal
4-Wagon Wheel
5-Pints Of Guinness Make You Strong
6-Those Anarcho Punks Are Mysterious
7-Baby, I’m An Anarchist
8-Miami
9-Joy
10-Don’t Lose Touch
10-Tonight We’re Gonna Give It 35%
11-White Crosses
12-I Was A Teenage Anarchist


En savoir plus Lire les commentaires (0)Ajouter un commentaire