Behemoth (26 avril 2007)


Entrevue de Luc Lainé avec Nergal

Lors du passage de BEHEMOTH au Medley de Montréal le 26 avril dernier, Luc Lainé s’est entrenu avec NERGAL, le fondateur, chanteur et guitariste principal du groupe.

[LUC] Peux-tu me faire un survol rapide du groupe BEHEMOTH...des gens vont entendre cette entrevue à la radio…

[NERGAL] (rires)

[LUC] Tu veux faire un bref historique?

[NERGAL] C’est difficile de le faire en deux ou trois phrases. On a commencé en 1991, nous étions quatre membres. J’ai parti ce band. Il y a eu beaucoup de changement, mais maintenant nous sommes un groupe fort et unis, plus solide que jamais. Le meilleur line up que j’ai jamais eu. Le huitième album est prêt maintenant et il sortira dans deux mois, The Apostage. On fera une tournée de promotion, présentement nous sommes en tournée préparatoire, à Montréal ce soir et on ne pourrait être plus heureux.

[LUC] Comme j’ai pu constater, vous avez changé de compagnie de disque, et ce plusieurs fois depuis le début du band. Est-ce la façon de vivre du groupe?

[NERGAL] Oui (rires), c’est un monkey business maintenant. Avec l’expérience que j’ai acquis. Il y a tellement de requins dans ce milieu que je veux protéger mes arrières. J’ai 30 ans là. Il y a des avocats là-dedans pour aider à prendre les bonnes décisions. Car pour le futur, à 40ans, je veux avoir pris le bon chemin, pour nous protéger. Plus tu deviens gros, plus il y a de vautours qui gravitent autour.

[LUC] Peut-on dire que la chimie du groupe est à son meilleur présentement?

[NERGAL] Oui, c’est vrai ça. Avec le band, ce line-up là...Nous avons eu des périodes très difficiles, comme tous les autres bands. Passer deux ans dans le tour bus avec les mêmes gars, c’est normal d’avoir des périodes très difficiles. Maintenant nous sommes plus solides, plus forts. On se connaît mieux, on sait ou l’on s’en va.
[LUC] Vous êtes en tournée de préparation, la prochaine tournée va commencer dans 2 mois...

[NERGAL] Oui, l’album sort le 3 juillet et on part sur une méga-grosse-massive tournée autour du monde. On débute avec le Ozzfest. Après en Europe avec une tournée polonaise, Européenne, retour aux États-Unis comme headliner ou co-headliner. Pour finalement revenir en Europe en décembre, on va être très occupé.

[LUC] Allez-vous à Wacken?

[NERGAL] Non

[LUC] C’est la première fois que je vais vous voir ce soir; je m’en excuse…

[NERGAL] Non, non, c’est cool. Je suis content de voir des gens qui ne nous connaissent pas sont ici ce soir. Si ce n’était pas le cas, je me poserais des questions.

[LUC] Je veux être honnête avec toi, je ne suis pas du genre à dire des mensonges du style je vous connais depuis quinze ans et blablabla…

[NERGAL] J’aime ça entendre ces paroles. Des fois on pense que l’on tourne et que nous sommes connus depuis toujours. Quand des gens me disent que c’est la première fois qui vont voir BEHEMOTH, je me dis « yes! », c’est cool de voir du nouveau monde. J’aime ça, tu me feras tes commentaires du show backstage après.

[LUC] Compte sur moi pour ça. À quoi peut-on s’attendre ce soir?

[NERGAL] Chaos, chaos et professionnel en même temps. On a l’air d’être en contrôle, mais c’est hors de contrôle, tu me comprends.

[LUC] (rires)

[NERGAL] Un show heavy métal solide et performant.

[LUC] Ce que j’aime des shows métal, c’est que je ne vois pas le temps passé. Après je sors dehors, je regarde ma montre et il est 2h du matin!

[NERGAL] On va jouer quinze tounes et dans notre style énorme. Ce qu’on fait comme musique c’est extrêmement dur physiquement. Après le show, des gens me disent que ça a passé trop vite. On joue soixante-dix minutes et crois-moi c’est beaucoup pour nous.

[LUC] Va-t-on avoir un aperçu du nouvel album ce soir?
[NERGAL] Ah oui, nous ferons une toune Christ Grinding Avenue, la dernière du nouvel album. Je ne veux pas en parler pour ne pas enlever la magie de celle-ci. Tu m’en parleras après le show.

[LUC] À quoi peut-on s’attendre comme set list?

[NERGAL] Varié, énergique, y’a pas personne qui va sortir d’ici ce soir et dire que BEHEMOTH ont été ennuyeux, farfelue (rires). Pentoute, y’en ai pas question (rires).

[LUC] (rires) Si tu veux t’ennuyer ce soir, t’es pas à la bonne place au Medley.

[NERGAL] (rires)

[LUC] Après la drop d’une dizaine d’année de la scène métal, que penses-tu de celle-ci dans les deux ou trois dernières années?

[NERGAL] Ça va mieux, ça a grossi spécialement ici et aux États-Unis. C’est positif.

[LUC] Où penses-tu que l’on s’en va avec la scène métal?

[NERGAL] Mettons que ça va bien, mais disons que le climat économique, politique amène une certaine incertitude. Les gens y retrouve un échappatoire en lisant les paroles des chansons.

[LUC] Lors de la prochaine tournée, allez-vous enregistrer des performances live pour faire un DVD ou un album double?

[NERGAL] Je ne parlerai pas de rien de ça (rires). Je suis sérieux. Disons plutôt que je t’en parlerai off the record

[LUC] Ok! [NERGAL]

[NERGAL] Merci.

[LUC] As-tu un message pour les gens qui vont entendre cette entrevue à la radio?

[NERGAL] Le même depuis longtemps. Ayez des rêves, réalisez-les et la scène métal vit grâce à vous; continuez de nous supporter.

[LUC] Encore une ou deux questions [NERGAL], je ne voudrais pas prendre plus de ton temps…

[NERGAL] Non c’est correct man, prends ton temps….

[LUC] Il y a des gens qui sont ici ce soir qui jouent dans des groupes underground. D’autres pratiquent dans des garages, dans la maison quand les parents sont partis. Ils rêvent un jour de donner une performance sur un stage, enregistrer un démo. Bref réaliser leurs rêves. Que pourrais-tu leur dire pour les encourager?

[NERGAL]Moi aussi j’avais des rêves. Mon héros est venu jouer dans ma ville. J’étais sur la première rangée. J’ai formé un band à 13-14 ans et j’y ai cru à ce que je voulais faire. Pour eux, de croire en ce qu’ils font, de le visualiser; d’y mettre les efforts pour s’y rendre et surtout ne pas s’adapter (de ne pas jouer à la putain) à ce que les autres veulent d’eux. Ne pas abandonner.

[LUC] Que pourrais-je souhaiter à BEHEMOTH pour le futur?

[NERGAL] Difficile... que les membres du groupe continuent à avoir la foi dans ce groupe. On a été assez chanceux. Je pense que de demeurer en santé serait le mieux je crois. Que dans dix ans, on se revoit pour refaire une entrevue.

[LUC] Moi avec plus de cheveux gris (rires)

[NERGAL] (rires) et moi avec moins de cheveux (rires)

[LUC] (rires) Merci pour l’entrevue [NERGAL]. J’ai vraiment apprécié ta collaboration.

[NERGAL] Merci à toi Luc de supporter la scène métal comme tu le fais, continue ton excellent travail.

[LUC] Merci!

[NERGAL] C’est très apprécié.


Merci à Luc Lainé pour avoir réalisé et transcrit l’entrevue et à Metal Universe pour d’avoir rendu le tout possible!



En savoir plus Entrevues les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire