Despised Icon (26 mai 2008)


Entrevue de Fred avec Eric

Le 30 mai prochain, ce vendredi, s’amorce le Montreal Assault Tour qui met en vedette DESPISED ICON, ION DISSONNANCE, BENEATH THE MASSACRE et THE PLASMARIFLE; les gros noms du métal montréalais! La courte tournée s’arrêtera à Toronto, London, Ottawa, Sherbrooke, Chicoutimi, Trois-Rivières, Montréal, Québec, Warwick et Rimouski. Fred a eu la chance de s’entretenir avec Éric Jarrin, guitariste de DESPISED ICON, pour parler de la tournée et de l’année que le groupe vient de passer un peu partout à travers le monde.

[FRED] Vous êtes revenus, y’a pas longtemps, d’une longue tournée en Europe. Est-ce que la réponse a été bonne? Aviez-vous des attentes? Avez-vous remarqué une différence avec votre première visite?

[ÉRIC] Honnêtement, les choses se sont déroulées au-dessus de nos attentes. La réponse a été excellente, spécialement en Angleterre. On a eu autant de succès qu’avec UNEARTH et JOB FOR A COWBOY l’an dernier, sauf sans eux!!! On pouvait pas espérer mieux. Une grande différence avec notre première tournée là-bas.

[FRED] C’est quoi la plus grosse différence entre les foules européennes et nord américaines?

[ÉRIC] Ça dépend des endroits ou des pays, mais je dirais que y a plus de gens qui écoutent en Europe. Ils ne vont pas voir des shows uniquement pour se péter la face! Mais je t’avouerais que ça commence à se ressembler pas mal partout. Le métal est très universel!

[FRED] Dans quel coin est-ce que vous avez eu vos meilleurs shows?

[ÉRIC] Depuis le début de cette année je dirais au Mexique et en Russie. Les gens étant tellement heureux et reconnaissants qu’on se soit déplacé pour aller jouer dans ces coins là, c’était juste trop malade. Pour une rare fois dans ma vie, je me suis senti comme une vedette!!! Ils n’ont pas souvent la chance d’avoir des groupes comme nous qui se produisent en spectacle dans leurs villes, alors ils capotent quand ça arrive!

[FRED] Tu me disais l’année dernière que tu trippais vraiment à voyager et visiter le monde. D’un point de vue culturel/personnel, c’est quoi tes highlights du dernier voyage en Europe?

[ÉRIC] La place rouge et la cathédrale St-Basile à Moscou. Tu vois ça tout le temps en photo ou à la télé mais d’y être soi-même sur place, c’est juste trop surréaliste. L’architecture est tellement différente, les cultures du passées qui ont marquées leur histoire, c’est très dépaysant. Bien entendu on est retourné voir le Palais de Westminster à Londres et la tour Eiffel à Paris, se sont des incontournables en Europe!

[FRED] Peux-tu me parler de la réalité qui attend un band qui revient d’une tournée comme celle-là?

[ÉRIC] Il faut surtout pas s’asseoir sur ses acquis et se remettre au boulot. On a commencé à pratiquer intensément en vue de la préparation de notre DVD Live. En plus on devait préparer notre tournée Mexicaine et on a commencé la composition du nouvel album. Donc toujours aussi intense comme beat de vie!

[FRED] Vous avez joué au New England Hardcore & Metal Fest. Comment ca s’est passé? Êtes-vous resté tout le week-end? Avez-vous eu le temps de voir d’autres bands?

[ÉRIC] C’est toujours fucké cet évènement là. Ya tellement de bands que c’est un peu le bordel. T’es coincé entre 2 groupes pour faire un set de 20 min., tu joues pas sur ton équipement alors disons que ce ne sont pas les conditions idéales. Mais comme presque tous les gens reliés à l’industrie et la scène métal sont présent, c’est bon d’y être. Par exemple je rencontre la majorité de mes commanditaires comme ESP guitars et Randall amplifiers, Grind notre drummer a rencontré les gars de Vic Firth et est maintenant commandité par eux pour les baguettes. Zildjian sont venus lui porter des cymbales neuves, tu vois le genre! En plus tu revois souvent plein de band avec qui t’as tourné au courant de la dernière année. C’est comme un gros party. Pis ya toujours un gros qui headline. Dans notre cas c’était DIMMU BORGIR. J’aurais tellement voulu joué la journée de MESHUGGAH par contre…

[FRED] Après avoir joué un peu partout dans le monde au cours de la dernière année, vous allé finalement jouer en tête d’affiche a Montréal (et au Québec/Ontario) – en plus avec BENEATH THE MASSACRE et ION DISSONNANCE. Est-ce que vous vous préparez différemment pour un show comme celui-là?

[ÉRIC] C’est certain. C’est notre première tournée comme tête d’affiche en plus! On est pas habitué de faire des sets de une heure!!!! On a dû travailler sur notre endurance pour donner un show efficace!

[FRED] Vous allez filmer un DVD pendant le show à Montréal. Peux-tu me parler un peu de ce projet la? Ca va être quoi exactement, l’idée vient de qui, etc.

[ÉRIC] Ça fait plusieurs années qu’on accumule du matériel sur le groupe, des vidéos live, des entrevues, des images de studio, 3 videoclips, etc. et comme on est à notre 3e album, on trouvait ça intéressant de sortir quelque chose comme ça pour nos fans. En plus ça garde le band sur la map comme on dit en attendant la sortie du prochain album! L’idée est venu de nous-mêmes en parlant de nos plans et du fait qu’on voulait immortaliser un show dans notre ville à nous. C’est comme un petit cadeau qu’on se fait finalement!

[FRED] Après ca, vous repartez encore jusqu'à la fin juillet avec d’autres bands montréalais pour tourner aux États. Est-ce que c’est un hasard ou vous vous êtes organisé avec eux?

[ÉRIC] C’est purement un hasard. C’est une grosse tournée de style festival qui a lieu chaque année maintenant et comme KATAKLYSM sorte un album en juin et que CRYPTOPSY le font également, ils ont été invité à faire cette tournée et nous sommes dessus aussi! 3 groupes québécois sur 10 pour une tournée métal américaine, je trouve ça pas mal cool. Ça prouve que le Québec est pas trop dans le champs côté musique underground!!!!

[FRED] Est-ce que vous prenez un break apres le Summer Slaughter Tour? Vos plans pour la prochaine année?

[ÉRIC] Plus ou moins. C’est sur que cette année on veut moins tourner parce qu’on veut se concentrer sur l’écriture du prochain album mais on travaille quand même sur le développement du band à l’étranger. On retourne 2 autres fois en Europe. On se clenche une série de gros festival en Europe à la mi-août et on y retourne pour 3 semaines en novembre. Mais c’est tout. Entre ces shows on va faire quelques apparitions ici et là au Québec et allons surtout écrire de la musique.

[FRED] Deux questions rapides en terminant. Combien de shows dans combien de pays vous avez joué pendant la dernière année?

[ÉRIC] Excellente question. Il y en a un peu trop pour que je le sache exactement mais je peux t’assurer qu’on a fait plus de 200 shows dans au moins une dizaine de pays jusqu’à présent.

[FRED] C’est quoi tes artistes/albums métal/hardcore préférés ces temps-ci?

[ÉRIC] Honnêtement je suis pas tellement dans une passe métal c’est temps-ci. Ni les autres gars du band. On a tellement passé de temps en tournée à jouer avec des bands métal qu’on a comme besoin d’écouter d’autres affaires. Surtout sur la route. Notre playlist est assez diversifié mais comme on a joué beaucoup à l’étranger, je me suis downloadé plein de musique québécoise. Pis affaires super quétaines des années 80 comme du Francis Martin, du Kashtin et du Michel Louvain. J’aime bien l’album des CHICK’N’SWELL et de MONONC’ SERGE. On rigole ben gros avec ça quand on fait des rides de nuits!!!! Mais pour ce qui est du métal, le seul album de 2007 qui m’a accroché c’est celui de THE END, Elementary. Peut-être parce que justement il est pas super métal!!!!

[FRED] Merci beaucoup pour ton temps!

[ÉRIC] Au plaisir et merci de supporter la scène!!!!

On remercie Éric de DESPISED ICON d’avoir pris le temps de répondre a nos questions et Jean-François Michaud d’Extensive Enterprise pour avoir rendu cette entrevue possible.



En savoir plus Entrevues les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire