Ok Volca (16 octobre 2007)





[DAVID]:Cela fait 10 mois que vous avez lancé votre premier album. Êtes-vous satisfaits de l'expérience jusqu'à maintenant?

[OK VOLCA]: Plus que satisfait. Je pense qu’on peut dire qu’on a même dépassé toutes nos attentes. L’album a eu beaucoup de critiques positives, les shows se bookent, un clip qui roule comme jamais on aurait espéré, quoi demander de plus?

[DAVID]:Êtes-vous toujours satisfaits du son 10 mois plus tard?

[OK VOLCA]: Évidement il y a toujours place à l’amélioration sur un enregistrement et le gros du problème est souvent le budget très limité avec lequel on doit dealer. Je pense que c’est la même chose chez beaucoup de bands locaux mais en gros nous sommes très satisfaits du résultat.

[DAVID]:Quelles étaient vos influences à l'époque pour écrire les chansons?

[OK VOLCA]: On a tous des influences très différentes dans le band et on essaie toujours que chaque membre soit satisfait avec une track avant de vraiment mettre la touche finale. C’est aussi facile de voir quelles influences nous rejoignent les 5 en écoutant les albums de REFUSED, ALEXISONFIRE, THRICE pour n'en nommer que quelques-uns.

[DAVID]:Est-ce que certains groupes québécois vous ont inspirés?

[OK VOLCA]: Plus ou moins, on n’est pas vraiment des gros fans de musique québécoise mais certains gars ont beaucoup trippé sur GOOVY AARDVARK, GRIMSKUNK, B.A.R.F et ANONYMUS dans leurs jeunes années. Personnellement MALAJUBE m’a donné beaucoup d’espoir en prouvant que si tu le fait bien, que ce soit dans la langue que tu voudras, y’a moyen de rejoindre un publique plus large que juste le Québec.

[DAVID]:Comment se porte la scène métal alternative au Québec?

[OK VOLCA]: Je pense que la scène se porte très bien, juste à voir le nombre de bands de qualité et le nombre de shows présentés partout en province.

[DAVID]:Vous serez en spectacle le 26 octobre prochain au Bar Saint-Laurent 2 avec des groupes qui vous ressemblent un peu mais qui sont différents à bien des égards. Comment composez-vous avec le mélange des styles tant dans votre musique que dans les spectacles?

[OK VOLCA]: On approuve les mélanges à 110%, ça laisse la chance à chaque band de se faire remarquer. Personnellement j’aime bien voir des shows avec différents genres mixés durant la soirée. Quoi de plus ennuyant que de voir 4 bands qui sonnent tous pareils???

[DAVID]:Peux-t-on s'attendre à entendre de nouvelles pièces lors de votre spectacle?

[OK VOLCA]: Pas pour l’instant, y’a quelques pièces qui sont au stade embryonnaire mais rien de prêt pour en show mais vous ne perdez rien pour attendre… ça va venir!

[DAVID]:Votre page MySpace est très colorée et remplie de vidéos et d'information. Utilisez-vous beaucoup les ressources en ligne pour faire de la promotion?

[OK VOLCA]: MySpace est très important, même essentiel comme instrument de promotion pour un band indépendant. Maintenant, c’est le meilleur moyen d’atteindre le monde directement chez eux. Ça prend beaucoup de temps mais ça vaut la peine.

[DAVID]:Est-ce que la musique en ligne vous inquiète ou vous emballe?

[OK VOLCA]: On est pour ça c’est certain, le but étant de faire connaître notre musique et non d’en faire notre gagne pain.

[DAVID]:Entertainment vs Information. Qu'est-ce qui est plus important pour vous?

[OK VOLCA]: ENTERTAINMENT... Y’a assez de choses plates dans la vie et surtout beaucoup de bands qui le font déjà et beaucoup mieux qu’on pourrait le faire, quand on donne un show on est là pour donner du bon temps au gens dans la place et surtout en avoir nous aussi, j’ai rien contre les bands à message, c’est très important mais personnellement y’a trop de monde qui disent des choses mais ne les appliquent pas dans la vie de tout les jours. C’est facile de dire que l’argent et le gouvernement c’est de la marde quand t’as 15 ans, vient me voir à 25 voir si tu penses toujours la même chose... Tant qu’à bullshitter j’aime aussi bien dire autre chose et rester vrai à moi même.

[DAVID]:Vos avez produit récemment un vidéoclip qui se retrouve sur MusiquePlus. Comment s'est passé le tournage?

[OK VOLCA]: Exigeant mais très cool! 16 heures de tournage mais le trip de faire ton 1er clip te donne la drive pour faire ce que t’as à faire, même quand t’as pas dormi de la fin de semaine….

[DAVID]:Quel est le concept du groupe?

[OK VOLCA]: Plaire à nous même avant tout, que tous et chacun dans le band soit heureux avec ce qui arrive, on essaye de ne pas trop se mettre de limite, on va où la vie nous porte…Ok Volca est un band de live avant tout.

[DAVID]:Trouvez-vous que la publicité offerte par MusiquePlus vous a significativement aidé?

[OK VOLCA]: Ça aide beaucoup c’est certain, surtout à se faire connaître, notre MySpace est très sollicité et les shows se bookent beaucoup plus depuis notre percé au top5 franco, on n’a pas vu si il y a vraiment un impact sur les ventes d’albums en magasin encore mais ça donne une visibilité inespéré au band.

[DAVID]:Quels sont vos plans pour les mois à venir? Un album pour bientôt?

[OK VOLCA]: On vient de finir le tournage de DREVEC notre 2ieme clip. On a tourné ça à 7-iles, un gros trip encore une fois! Le but est de faire le plus de shows possible d’ici l’été 2008, un tour en Europe serait vraiment notre ultime but pour 2008 et entrer en studio dans le coin de Juillet 2008 mais y’a encore rien de coulé dans le béton.



En savoir plus Entrevues les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire