CETTE SEMAINE ON DÉCOUVRE: MILANKU

Semaine du 19 Juillet 2007

Tu m'as souvent dit vouloir écrire un jour un roman où aucun mot ne serait sérieux. Une Grande Bêtise Pour Ton Plaisir. J'ai peur que le moment ne soit venu. Je veux seulement te prévenir : fais attention.
J'incline la tête encore plus bas.
Te rappelles-tu ce que te disait ta maman?
J'entends sa voix comme si c'était hier : Milanku, cesse de faire des plaisanteries. Personne ne te comprendra. Tu offenseras tout le monde et tout le monde finira par te détester. Te rappelles-tu ?
Oui, dis-je.
Je te préviens. Le sérieux te protégeait. Le manque de sérieux te laissera nu devant les loups. Et tu sais qu'ils t'attendent, les loups.
La Lenteur, Milan Kundera


Coïncidence ou pas, MILANKU est à l'image du livre duquel sont tirées ces quelques lignes. Les pièces paresseuses du quatuor montréalais provoquent un engourdissement sensoriel qui n'a pourtant rien de calme. Le groupe lance son premier enregistrement samedi le 21 juillet à l'Inspecteur Épingle (4051 St-Hubert coin Duluth).

En espérant que cette nouvelle collaboration ne nuise en rien aux projets d'AUTUMN PICTURE...

Pour les fans de: EXPLOSIONS IN THE SKY, HIS HERO IS GONE, SIGUR ROS, CITY OF CATERPILLAR


En savoir plus Cette semaineSemaine précédenteSemaine suivanteLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire