Shinobu - Worstward, Ho! (Asian Man Records)


Auteur: Math L. (01 novembre 2006)
En magasin le: 12 septembre 2006
Cote: 7.5/10

Rien de mieux pour connaître un nouveau groupe que d’insérer le disque de celui-ci dans son lecteur cd pour un long trajet routier ennuyant. On souhaite toujours découvrir un nouveau groupe qui saura distraire notre interminable périple. SHINOBU est arrivé comme ça, par un dimanche matin pluvieux, à venir mettre sa petite touche californienne dans mes haut-parleurs. Âme et esprit indie rock sont au rendez-vous sur Worstward, Ho! , premier opus plus sérieux de ce groupe, possédant déjà deux autres albums derrière la cravate. Oui, j’avoue, SHINOBU n’est pas un nom très accrocheur, je n’en connais même pas encore la signification, mais donnez leur quand même la chance d’exprimer et de vous présenter leurs musiques à travers cet album.

SHINOBU nous apparaît sur ce disque comme un groupe complètement éclaté, original et très dynamique. Le premier titre suivant l’intro du début, nous éclate les tympans avec des cris et des hurlements nous laissant quelque peu perplexe sur la suite de l’album. Par contre, l’excellente troisième pièce, Hail, Hail the Executioner, nous permet de mieux apprécier les prouesses de ces musiciens avec une longue pièce rock alternative et progressive. Tout au long de l’album, on découvre tranquillement que le groupe semble confortable avec très peu de sérieux et que la solidité du groupe tient au fait qu’il sait déconner et être raisonnable en même temps sur une même chanson.

Sur leur site web, le groupe nous présente les membres du groupe dans leurs plus beaux habits, témoignant ainsi de la direction qu’emprunte SHINOBU, qui est celle de l’humour et de l’originalité, se reflétant également dans les paroles. La qualité sonore et les arrangements de l’album ne sont pas aussi complets qu’on pourrait le souhaiter, mais il faut tout de même ne pas être trop sévère et simplement ajouter que cela ajoute un petit cachet plus particulier à Worstward, Ho!

Par contre, il est important de souligner la grande diversité des styles sur l’album. Oui monsieur, on retrouve de tout sur cet album. Des petites flutes, des back-vocals en symbioses parfois sérieuses ou parfois ridicules, deux pistes à la guitare sèche, des petits sons de clochettes, mais aussi beaucoup de bons riffs et des mélodies indie rock tout de même accrocheuses. Regular Love Triangle et Boourns sont quelques unes des chansons les plus réussies à cet effet. La diversité, avec SHINOBU, on ne peut pas la manquer.

Avec une toile de fond reflétant les DINOSAUR JR, FRANK BLACK (THE PIXIES) et PAVEMENT, SHINOBU semble sur la bonne voie pour mieux se faire connaître et apprécier. Je ne vous dis pas de vous garocher dans les bacs pour vous procurer leurs albums, mais allez pousser votre curiosité sur le site du groupe, ou sur MySpace et vous pourrez alors en faire votre propre opinion.

+ : Grande diversité, bonne drive indie rock
- : Il manque ce petit je ne sais quoi à a la finition de cet album pour lui donner plus de punch et d’attrait.

Pour les fans de: PAVEMENT, DINOSAUR JR

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire