The Junior Varsity - Wide Eyed (Victory Records)


Auteur: PUNKMEUP (31 août 2005)
En magasin le: 12 juillet 2005
Cote: 7/10

De nos jours c’est incroyable les trucs bidons que les compagnies de disques essayent d’utiliser afin de promouvoir leurs groupes. L’exemple parfait nous provient de Victory, en ce qui concerne The Junior Varsity. L’album est garni d’un énorme sticker qui stipule que, pour les fans de Death Cab, Coldplay et Hawthorne Heights, « This is your new favorite band! »… C’est pas tout – on retrouve également dans cet album un dvd bonus avec des vidéos de Taking Back Sunday, Straylight Run et Silverstein. Non, mais est-ce qu’on fait la promo du label au grand complet, ou bien est-ce qu’on essaie de pousser ce jeune groupe pour ce qu’il est?? Est-ce que je peux vômir *partout*? Quelqu’un qui veut se procurer Wide Eyed devrait vouloir le faire pour la musique de TJV, pas pour les vidéos d’autres bands ou parce que le groupe est sensé sonner comme tel ou tel autre!! En ce qui me concerne, je ne connais pas grand monde qui aime à la fois Coldplay et Hawthorne Heights… Quoi qu’il en soit, The Junior Varsity joue du punk bien contemporain, un mélange de rock et de emo…comme des tonnes et des tonnes d’autres groupes.

Tant que je suis en train de critiquer le « music business », autant dire ceci : The Junior Varsity ont fait leurs débuts en 2002 et déjà ils se font offrir un deal sur un énorme label indépendant. Comment est-ce qu’un band a le temps de devenir quelque chose, en tenant compte des changements de personnel, en moins de deux ou trois ans? Ça explique peut-être pourquoi cet album ne me fait ni chaud ni froid. C’est pas mauvais - oui j’irais voir ce band en show, et oui je serais prête à acheter cet album pour des chansons comme Get Comfortable ou l’excellente What It Meant To Be Clean. Reste que Wide Eyed est un autre de ces albums qui tombe dans la zone grise qui sépare les groupes qui ont vraiment du talent de ceux qui n’en ont tout simplement pas.

TJV est un autre band à keyboards, donc moi j’ai vraiment pas de problème avec ça… j’ai évidemment un faible pour ce genre d’accents, et ils savent très bien les utiliser. Le groupe mise sur des refrains plus pop qui contrastent avec leurs versets plus chaotiques au niveau de la mélodie, un peu à la manière de Co&Ca, mais ils sonnent peut-être plus comme un mélange de Jimmy Eat World avec Hey Mercedes passé dans un broyeur expérimental. TJV ont des titres de chansons assez inusités – When We Meet Aliens, Mad For Medusa, etc. Celle avec les extra-terrestres me plait particulièrement, avec ses passes hallucinogènes à la rock progressif. Peut-être que ça a un lien avec les tests de drogues expérimentales qu’a subi leur guitariste Andy Wildrick – tous les moyens sont bons quand on a vraiment besoin d’argent! Effectivement, les membres du groupe ont tous délaissés les bancs d’école afin de se dévouer à 100% à leur musique. Pour ce sacrifice, The Junior Varsity mérite une mention honorable dans le livre des personnes-qui-feraient-vraiment-n’importe-quoi-pour-leur-band. Et pour leur album Wide Eyed, ils se méritent la mention du groupe qui a du potentiel mais qui ne se démarque pas tellement de ses contemporains – malgré tout, je suis déjà curieuse de voir de quoi leur prochain album aura l’air. Ça risque d’être beaucoup mieux.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire