Cobra Starship - While the City Sleeps, We Rule (Fueled By Ramen)


Auteur: Julien (05 novembre 2006)
En magasin le: 10 octobre 2006
Cote: 7.5/10

COBRA STARSHIP est sorti d’une route inconnue et en a surpris plus d’un avec sa musique très entraînante. La chanson Bring It, qui s’est retrouvé sur la bande sonore de Snakes On A Plane, a fait un tabac dans le monde entier. On pouvait voir dans cette vidéo des apparitions de membres de GYM CLASS HEROES, THE SOUNDS et THE ACADEMY IS…, ce qui était une très mauvaise présentation puisque tout le monde pensaient que ces gens faisaient parti du groupe! Effectivement, COBRA STARSHIP n’est en fait que GABE SAPORTA, membre de MIDTOWN, mais peu importe, tout ce que l’on veut savoir est si ce band rock, alors examinons ce disque de plus près.

La première question qui nous passe par la tête est la suivante: est-ce que l’album se dirige dans la même veine que Bring It (Snakes On A plane)? Et bien la réponse vient d’elle-même: oui! Cependant, il y a un mais. On a droit à des chansons funky avec une touche de pop, une bonne dose d’électro et des refrains très accrocheurs. Une musique très originale qui n’avait pas vraiment été abordée par qui que ce soit, ce qui est génial. Ce qui est très décevant, c’est que l’on nous a fourni le meilleur matériel en premier avec Bring It. Et oui, un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur dans les années 2000. On nous présente la bombe avec un vidéo avec un gros budget en espérant que tous et chacun se procurent l’album sans même écouter une autre composition.

Néanmoins, il ne faut pas penser que l’album est de moindre qualité pour autant, c’est juste qu’il ne réussit pas à atteindre la barre de qualité placée très très haute par le simple Bring It. D’excellentes pièces ont été préparées par monsieur Saporta, comme Keep It Simple et The Church Of Hot Addiction, chansons où les HEY HEY HEY se font allés et que le goût de danser vient nous chercher. Ces compositions nous démontrent le talent de compositeur de Saporta et la créativité qu’il possède. D’un autre côté, il y a des hauts et des bas à l’écoute. COBRA STARSHIP a de la difficulté à tenir le rythme tout au long de l’album et des pièces comme The Ballad Of Big Poppa And Diamond Girl et PUNK IS SOOOOOOOOO ‘05 nous font décrocher d’une écoute plaisante.

Bref, un album innovateur qui saura à la fois vous faire plaisir et vous décevoir. Une écoute de long en large est peut-être une ascension fulgurante, mais rien ne vous empêche de passer par-dessus certains obstacles pour parvenir à ce que vous désirez vraiment.

+ : innovation, belle pochette et une musique qui peut rendre un dépressif joyeux en quelques secondes
- : écoute de long en large très difficile

Pour fans de: MOTION CITY SOUNDTRACK, THE SOUNDS, STRAYLIGHT RUN, HELLO GOODBYE

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire