Silverstein - When Broken Is Easily Fixed (Victory Records)


Auteur: PUNKMEUP (05 septembre 2004)
En magasin le: 06 septembre 2004
Cote: 9/10

J’ai vu Silverstein pour la première fois au Balafré, en compagnie de groupes dont même le nom m’était inconnu. Je ne sais pas pourquoi je suis allé à ce spectacle, mais je ne l’ai jamais regretté. Le groupe a lancé en 2003 When Broken Is Easily Fixed, mais il est réédité sur Victory Records cet automne. Le groupe fait partie de la vague emo/punk qui déferle sur nous depuis un certain temps. Mais Silverstein diffère de part son honnêteté et par son manque flagrant d’arrogance, chose qui peut paraître minime mais qui prend toute son importance à l’occasion. Cet album parle surtout de relations interpersonnelles, avec les peines d’amour, les amitiés, les filles qui nous font perdre la tête. Les paroles sont touchantes, pertinentes et matures. Le chanteur ne sombre pas dans le pessimisme le noir épais dont sont victimes bien des auteurs. Les voix sont harmonieuses et mélodiques, avec les cris rauques mais bien placés. J’adore particulièrement ‘Giving Up’ avec son petit air de balade et ‘Smashed Into Pieces’ qui n’est pas sans rappeller des groupes comme Grade (R.I.P.) ou Break The Silence. Voici un excellent groupe qui à force de travailler, voit toujours plus loin. Ils jouent d’ailleurs en compagnie de Hot Water Music le 15 novembre 2004 prochain au El Salon. Un des spectacles de l’année à ne pas manquer.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire