Sarah Blackwood - Wasting Time (Stomp)


Auteur: Juliette (12 avril 2010)
En magasin le: 13 avril 2010
Cote: 9.5/10

Après plusieurs années de tournée avec THE CREEPSHOW en tant que chanteuse et guitariste, SARAH BLACKWOOD se lance maintenant dans une carrière solo. Son premier album n'est pas passé inaperçu. Le deuxième, intitulé Wasting Time, qui sortira le 13 avril, devrait susciter tout autant d’intérêt. Pour cet album, la reine de l’horreur se convertit en cowgirl. Je ne sais pas si SARAH BLACKWOOD souffre d’un dédoublement de la personnalité mais je peux vous assurer que la transformation se fait en douceur et sans heurt. Il ne faut pas que les fans du groupe partent en peur; la carrière solo de la jeune artiste n’entrave en rien sa contribution à THE CREEPSHOW. Elle mène de front ses deux carrières en nous faisant profiter pleinement de sa versatilité artistique. On pourrait dire que ce second album est country mais dans les faits SARAH BLACKWOOD est tout simplement unique en son genre.

Ce disque est un vrai petit bijou. Composé de onze chansons, Sarah nous entraine, à travers les plages de l’album, dans son monde à elle. On a le goût de se faire prendre par la main et de la suivre dans son univers. Peut-être est-ce à cause des premières notes lancées par l’harmonica dès le début de la première chanson, Wasting time, mais on se rend compte rapidement que chaque pièce musicale a sa propre sonorité, sa propre couleur, sa propre originalité qui créent un tout très mélodieux et franchement sublime. Je me répète mais chaque morceau possède son moment touchant, sa musicalité, comme par exemple, dans la chanson Way Round dont le refrain vient s’imprégner dans le cerveau pour les heures à venir. Et c'est sans oublier Coming Home qui rend hommage à la sensuelle et apaisante voix de SARAH BLACKWOOD.

Sarah est talentueuse et semble si naturelle. En fait, je me permets de faire le parallèle entre elle et Dallas Green. C’est la «CITY AND COLOUR» de THE CREEPSHOW. De plus, sur These Are The Days et I’ll Keep On Waiting on remarque qu’une voix masculine vient joliment s’accorder à celle de Sarah. Ce duo harmonieux sonne à la perfection surtout au moment ou un chœur entame le refrain. J’adore!

Vivement le 13 avril pour que vous puissiez partager mon bonheur! J’attends avec impatience qu’elle vienne enflammer une scène de spectacle dans les environs. Si elle est autant passionnée par sa carrière solo que quand elle performe avec THE CREEPSHOW, ça risque d’être excellent alors si elle nous visite profitons de l’occasion pour aller la voir!

+: on ne s'ennui pas une miette!
-: je n'en ai trouvé aucun!

Chanson préférée: Way Round

Genre musical: country/ acoustique / folk rock

Pour fans de: CITY AND COLOUR, BLACK LUNGS, JONNY CASH

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire