Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/punkmeup/punkmeup.com/messageboard/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/punkmeup/punkmeup.com/messageboard/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/punkmeup/punkmeup.com/messageboard/Sources/Load.php(225) : runtime-created function on line 3

Notice: SSI.php was unable to load a session! This may cause problems with logout and other functions - please make sure SSI.php is included before *anything* else in all your scripts! in /home/punkmeup/punkmeup.com/messageboard/SSI.php on line 174
Punk.Me.Up.com // Musique // Critiques

The Dreadnoughts - Victory Square (Stomp)


Auteur: Etienne (22 mai 2009)
En magasin le: 15 mai 2009
Cote: 9.5/10

ARGGG! Sortez épées et rhum moussaillon, car se soir c’est la fête avec THE DREADNOUGHTS. Ce groupe de Colombie-Britannique semble nous sortir directement de l’époque où les pirates contrôlaient les mers. Je crois que l’on peut qualifier leur style de trad-punk, un style plus souvent associé à des groupes qui tirent leurs influences de racines irlandaise, comme FLOGGING MOLLY ou bien encore aux DROPKICK MURPHYS. Ces derniers accompagnent leur punk rock de cornemuse pour son plus traditionnel, celtique dans leur cas d’où l’appellation celtic punk, mais dans le cas qui nous intéresse on parle de violon, de banjo, de mandoline, d’accordéon, donc tous des instruments qui ne sont pas sans rappeler un son très traditionnel canadien, voir même québécois.

Dès la première chanson, Hottress, l’envie de vous lever, de prendre un verre d’alcool et de danser s’empare de vous. C’est tout à fait immanquable. Les rythmes rapides et qui s'apparentent étrangement à nos vieilles chansons traditionnelles québécoises ne vous laisseront certainement pas de glace. L’album se poursuit de façon aussi solide avec Ivanhoe et The West Country . En fait, je pourrais nommer toutes les autres chansons qui suivent. La recette est drôlement contagieuse.

Au niveau des arrangements, vous pourrez remarquer quelques particularités d'une écoute à l'autre. La première fois, c’est évidemment le côté plus traditionnel qui vous frappe. Puis, à la deuxième, vous remarquez tout le côté punk qui est ancré dans les guitares. Une autre écoute, pourquoi pas, cette fois, vous remarquez qu’à certains moments la batterie semble directement tirée d’un album de gros métal pesant. Victory Square est un grand mélange de genres qui en créée un autre que l’on entend vraiment que trop peu souvent, et encore moins d’une aussi bonne qualité. Le groupe prend même le risque d'insérer une chanson instrumentale, The Skrigjaägen Polka, suivie d’une composition entièrement a capella - deux autres morceauxtraditionnels que la formation à décidé d’insérer à sa façon sur l’album, ce qui ne fait qu’ajouter à l’originalité de l'enregistrement.

Un seul défaut vient couvrir toute cette excellence, soit la longueur de l'album. Dix chansons, la plupart en-dessous ou à peine au-delà de la barre des trois minutes, pour un total de 33 minutes seulement. On en redemande. C’est l’album parfait pour vos partys cet été au bord du feu, l’ambiance lèvera d’un cran dès que les premières notes de l’album retentiront de vos haut-parleurs.

THE DREADNOUGHTS sont en spectacle jeudi le 28 mai à l'Absynthe (1738 St-Denis) avec FARLER'S FURY et invités. 21h, 7$.

+: Innovateur, très accrocheur
-: on en redemande

Chanson préférée: Hottress

Genre musical: Trad-punk

Pour fans de: FLOGGING MOLLY, DROPKICK MURPHYS, GOGOL BORDELLO

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire