The Falcon - Unicornography (Red Scare)


Auteur: Julien (25 octobre 2006)
En magasin le: 26 septembre 2006
Cote: 9/10

Qui n’a pas entendu parler de THE FALCON? Ne me dites pas que vous ne savez pas de qui il est question puisque vous manquez quelque chose de très intéressant. On fait face ici à un trio qui a de l’expérience puisque la formation est composée de membres de deux groupes bien connus de la ville de Chicago. Il est difficile de deviner lesquels puisque les bons groupes pleuvent dans la ville des vents, alors on ne vous fera point patienter et on vous dira que ce sont THE LAWRENCE ARMS et ALKALINE TRIO. Essuyez-vous donc votre salive qui coule du côté de votre bouche et contentez-vous de lire ce qui suit!

Unicornography est le premier disque complet du groupe qui suit leur Ep de cinq chansons God Don’t Make No Trash Or Up Your Ass With Broken Glass paru en 2004. Le style du band est juste unique et très difficile à décrire. La première chanson de ce disque, The Angry Cry Of The Angry Pie, est une pièce très trash avec une voix roque entourée d’une guitare quand même pesante. Monsieur Kelly, chanteur de la formation, se permet même quelques lignes chantées d’une voix très aigue au milieu de la pièce qui vient donner un aspect intéressant et aussi déroutant. Ensuite, les notes de Blackout nous font tomber de notre chaise puisque oui, au grand plaisir de certains, un rythme de ska est enchaîné! Les nostalgiques de SLAPSTICK seront servis à souhait avec cette composition éblouissante qui nous donne envie de danser comme jamais on ne l’a fait auparavant. Croyez-moi, j’en ai encore mal aux pieds.

Un peu plus loin, on retrouve Little Triggers, une pièce avec un refrain inoubliable. Il est totalement impossible d’écouter cette pièce et de ne point la retrouver dans notre tête pour le reste de la journée. Le test a été fait et approuvé par plusieurs personnes! Trêve de plaisanteries, cette chanson débute avec une guitare acoustique pour ensuite s’enchaîner avec un mélange de batterie fracassant et la magie de la voix de BRENDAN KELLY. Bref, un incontournable.

Comme vous avez pu si bien le remarqué, cet album nous transporte dans plusieurs chemins musicaux qui seront vous enchantés sans aucun problème. Que ce soit du ska, du punk ou encore un bon vieux rock, la formation manie toutes ces facettes à la perfection. Laissez-vous emporter par la vague de plaisir que Unicornography apporte au punk rock des années 2000 pour goûter au plaisir que plusieurs personnes ont déjà savouré.

+ : la variété des styles

- : les reprises de The Routes We Wander et Building The Perfect Asshole Parade qui se retrouvaient déjà sur le Ep. On aurait aimé deux nouvelles compositions.

Pour fans de : THE LAWRENCE ARMS, ALKALINE TRIO, SLAPSTICK

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire