Darkest Hour - Undoing Ruin (Victory Records)


Auteur: PUNKMEUP (16 août 2005)
En magasin le: 28 juin 2005
Cote: 9.5/10

Avez-vous vu la publicité et l’effort que Victory Records a investis dans le lancement du nouvel album de Darkest Hour? Pour ceux qui n’ont pas eu cette chance, allez voir ça, ça vaut la peine: les années ’80 ont eu Metallica-Ride The Lightning, les années ’90 At The Gates – Slaughter of The Soul et les années 2000 auront Darkest Hour – Undoing Ruin. Rien de moins. C’est mettre beaucoup de pression sur un album que de le comparer à deux classiques du métal/métalcore! Mais il n’y a aucun doute que ça attire l’attention des gens.

Darkest Hour n’avait pas droit à l’erreur. Et bien, chers amis, il n’y en a pas eu d’erreurs. C’est un de ses albums que vous écoutez du début à la fin et rien ne se démarque. Non pas parce que c’est moyen, mais parce que tout est bon! Et c’est à cause de ça que l’album jouera en boucle dans votre lecteur CD ou mp3. With A Thousand Words To Say But One donne le ton à l’album avec un riff de guitare déchaîné qui embarque après une de ces fameuses intros mélodiques. This Will Outlive Us s’amorce avec un solo endiablé et suit une chanson très rapide à-la Slayer. Vers le milieu de la chanson, nous arrive un sublime breakdown suivi d’une lente progression vers un cri qui vous arrachera les trippes:

Why do we do this to ourselves? Continous escape, a living hell.

Le groupe enchaîne immédiatement avec Sound Of Surrender, une autre pièce rapide à départ canon qui fait contraste à la fin lente de la précédente. Je pourrais vous parler de chaque chanson de la sorte, mais je vais me rendre immédiatement à celle qui conclue l’album, Tranquil. Une chanson d’un peu plus de six minutes où les breakdowns mélodiques et les solos sont introduits un peu partout et toujours suivis du retour en force DU riff de l’album. Les dernières minutes de cette pièce, qui vaut à elle seule l’achat du CD, annoncent tranquillement la fin de l’album et du même coup le début, puisque vous n’aurez d’autres choix que de le réécouter. La production de Undoing Ruin est incroyable et c’est peut-être même le seul reproche que je peux faire; j’aurais aimé ça un peu plus sale, plus garage. Je ne sais pas si c’est l’album des années 2000, mais c’est sans contredits le meilleur album de Darkest Hour à ce jour et un des meilleurs et des plus innovateurs album de métalcore qui plaira autant aux fans qu’aux non-fans.

Pour voir le trailer de Victory: http://www.victoryrecords.com/UndoingRuin/

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire