Threat Signal - Under Reprisal (Nuclear Blast)


Auteur: Cath B. (07 mai 2007)
En magasin le: 06 février 2007
Cote: 6/10

Amateurs ou nostalgiques de vieux groupes de néo-métal, cette chronique s’adresse directement et uniquement à vous! On dénote d’ailleurs une grosse, énorme, caricaturale (et même tirant sur le plagiat) influence de SLIPKNOT sur ce premier album de THREATH SIGNAL, qui suit leur démo Rational Eyes, paru en 2004. Si vous être amateurs du genre, il y a ici un groupe qui serait dans les cordes des tournées comme le Taste of Chaos, lorsque leur carrière sera amorcée et qu’ils seront davantage connus. Normal, ils sont sur Nuclear Blast Records, label connu pour ses groupes à consonance métal.

Comme mentionné plus haut, on dirait du vieux néo-métal du début des années 2000, qui n’est pas sans rappeler SLIPKNOT à ses débuts (tant du côté des mélodies brutes, hachées, saccadées, violentes, chargées, à couper au couteau, que sur le côté du chant parfois clair et mélodique, parfois gueulé avec force et conviction l’instant d’après). Il y a plusieurs bouts qui sonnent vraiment fortement comme LINKIN PARK ou KORN, ce qui donne une excellente idée. De quoi on parle là-dedans maintenant? Attachez votre tuque avec de la broche, comme disait l’ancien du village, parce que c’est assez…disons…spécial… C’est bien écrit, poétique, presque…religieux! Ça parle de paix qui n’est pas oublié, de marcher vers la lumière salvatrice, de se repentir, de faire de l’introspection, bref, on dirait un gros trip religieux sur fond de musique néo-métal. J’avais presque l’impression de me faire lire un texte inspiré de la bible, mais par quelqu'un qui crie et avec du tambour brutal. Les textes sont aussi un peu difficiles à saisir et à comprendre complètement pour quelqu'un qui, comme moi, n’est pas totalement bilingue, à cause de la façon dont ils sont écrits. Donc, ce n’est pas mauvais si vous avez la nostalgie du genre de musique lourde qui connaissait un franc succès quand les SLIPKNOT et les KORN de ce monde vivaient leur apogée et leurs plus belles heures de gloire, avant de finir sur les tablettes du bas de nos tours à disques. C’est donc en quelques sortes un voyage dans le temps, ou un groupe qui est juste en retard de presque une décennie sur son époque… À la première écoute complète de THREATH SIGNAL, on a vraiment l’impression de se retrouver a quinze ans, assis sur un bureau de ma classe de géographie, quand avec mes amis on se passait nos cassettes mal copiées du Family Values Tour.

Cette impression passe heureusement avec les écoutes suivantes, et on finit par apprécier davantage au bout de quatre ou cinq écoutes complètes d’un bout à l’autre. Un bon investissement pour ceux qui ne décrochent pas de ce genre de musique, mais pas grand intérêt pour ceux qui sont passés à autre chose et qui ont grandi depuis leur secondaire trois.

+ : Ça sonne bien malgré tout.
- : Les influences sont beaucoup trop évidentes.

Pour les fans de : SLIPKNOT, KORN, LINKIN PARK, SOILWORK, PANTERA.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire