La Guillotine - Throat (Kill Normal Records)


Auteur: Math P. (14 avril 2008)
En magasin le: 01 janvier 2008
Cote: 8/10

Il est parfois assez compliqué d’écrire une critique de qualité quand le groupe en question nous offre un contenu très complexe. C’est le cas présent avec l’album Throat du groupe LA GUILLOTINE puisque cet opus est concocté d’une façon très originale et audacieuse. Ce groupe du Massachusetts nous offre donc un rock endiablé et un peu crasseux avec une quantité insoupçonnée d’influences de toutes sortes. Avertissement : cet album est prescrit pour les amateurs de rock garage où les chanteurs se donnent à pleins poumons et où l’esthétisme est un mot inconnu.

Qui plus est, l’album demeure plongé dans la veine underground avec sa parution sur le label Rapscallion. LA GUILLOTINE est un groupe comme on en voit peu aujourd’hui, un son véridique avec peu de rajout et un sens de la qualité populaire à point zéro. Les deux chanteurs du groupe nous présentent les deux extrêmes et nous offre une belle cacophonie dans Racoon et Throat et des voix plus harmonieuses dans Deal With Me And You. Les guitares stridentes et la batterie énergique crée chez l’auditeur un mélange d’émotion partagé entre la curiosité et l’envie de fermer le son de sa radio. Attention, il ne s’agit pas ici d’une critique négative mais bien au contraire, d’une belle appréciation car le disque est d’une originalité folle. De puissantes et violentes compositions comme Green And Gold et We’re Gonna Stand Up Till They Cut Our Heads Off sont d’une efficacités légendaires. Ces chansons sont au fil de Throat, complètement neutralisées par la suite avec des ballades avec seulement un accord de piano comme Hidden, And Certainly Still Hiding et The Absolute Gospel.

L’opus est d’autant plus charmant que nous pouvons percevoir que les membres du groupe se sont follement amusés à la conception. Un instrumental très varié tout au long des pièces crée une attente toujours très différente et agréable. Le groupe est par contre capable de nous offrir le meilleur comme le pire, la chanson Cough porte bien son nom car il s’agit vraiment d’un mélange trop dur de voix et de guitares. Dans l’ensemble c’est très solide et représente une belle découverte et possiblement un beau cadeau à donner à l’amateur de rock crasseux et énergique.

+ : Pièces totalement différentes tout au long de l’album
- : Peut agresser certaines oreilles chastes

Pour les fans de : BLOOD BROTHERS, THE WHITE STRIPES, BOMBS OVER PROVIDENCE.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire