NOFX - Theyve Actually Gotten Worse Live (Fat Wreck Chords)


Auteur: Julien (12 décembre 2007)
En magasin le: 20 novembre 2007
Cote: 8/10

NOFX se plaît depuis leur tout début en 1985 à être complètement différent des autres groupes qu’il côtoie. Cette fois-ci, c’est sous le titre de They’ve Actually Gotten Worse Live que nos bouffons préférés nous offre un disque en spectacle de vingt-quatre chansons retraçant leur carrière.

Premièrement, nous nous devons de lever notre chapeau au groupe puisque le choix des chansons a été judicieux. En effet, on ne retrouve aucune pièce de I Heard They Suck Live, des classiques que tout le monde veut entendre tels que The Longest Line, Stickin In My Eye et Green Corn ainsi que plusieurs nouvelles versions de vielles chansons (You’re Wrong, Scavenger Type, New happy Birthday Song). En plus de tout ça, on a même droit à des pièces très rares comme la charmante Glass War qui ouvre le bal de ce festival punk avec une ligne de basse qui vous fera trembler dès la première écoute. De plus, on à la chance de revivre le fameux huit chansons en seulement six minutes! Et oui, NOFX s’enfile huit pièces en rafale qui pour la plupart ne font même pas une petite minute avec des paroles qui vous feront crouler de rire comme en fait part la séduisante I Wanna Be An Alcoholic. À l’instar du choix des compositions, le son se démarque grandement. Tout est clair et on peut vraiment se permettre d’apprécier le talent de ces musiciens même s’ils manquent quelques accords ici et là (de la grande paresse!). Bien sur, on nous offre entre les compositions une série de farces qui sera sans aucun doute vous faire esquisser un sourire tout au long de l’écoute. Comment ne pas s’esclaffer lorsque Fat Mike, sûrement l’homme le moins ajeun sur une scène de la planète, s’en prend au gros nez et au talent de Eric Melvin ou encore à une pauvre fille qui ne cesse de crier de lui souhaiter bonne fête. Honnêtement, on pourrait presque classer ce disque dans la section humour sur ITunes tellement les gags prennent une bonne place sur l’album.

Comme tout bon disque, il y a souvent un défaut qui nous empêche de qualifier le tout de chef-d’œuvre. Cette fois-ci, l’humour de NOFX a dépassé les bornes. Comme vous le savez tous, le groupe joue en spectacle depuis maintenant quelques années le fameux Decline, pièce mythique de la formation qui frôle les vingt minutes. Les fans étaient tous déçu de son absence sur la liste de cet opus jusqu’au moment où la chanson cachée débute. C’est donc complètement bouche bée que vous aurez la chance d’écouter les deux premières minutes de cette superbe pièce puisque comble de malheur, après environ cent-vingt secondes, on a droit à une coupure qui nous amène directement à la fin de l’album. C’est fou comment leur humour nous a fait rire tout au long de l’album, mais on se serait clairement passé de cette dernière blague qui arrive comme une vraie douche froide. Une chose est certaine, on ne pourra jamais reprocher à NOFX d’aller de l’avant avec des idées, ma foi, très farfelues. Cependant, l’achat du disque est tout de même primordial pour les fans et pour ceux qui veulent connaître le groupe plus en profondeur même si vous allez être frustré pendant quelques minutes à cause du fameux Decline!

+ : l’humour du groupe est indescriptible!
- : deux minutes du Decline, c’est un manque de respect!

Pour fans de : A WILHELM SCREAM, NO USE FOR A NAME, LAGWAGON.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire