Never Drafted - The Ritual Standoff (Indépendant)


Auteur: Etienne (11 août 2009)
En magasin le: 14 novembre 2008
Cote: 7/10

Le groupe, qui nous présente ici un mini album de sept chansons disponible gratuitement sur leur site web, émerge avec fougue de Saint-Hubert. Sa musique est décrite comme étant agressive mais réfléchie, difficile, mais accrocheuse. Ayant fait la première partie de groupes comme PASSENGER ACTION et THE FLATLINERS, le quatuor est déjà sur la bonne voie.

Le mini album, tant qu'à lui, semble ne pas avoir été travaillé assez longtemps. Il manque un petit quelque chose pour que nous puissions l'apprécier d'un bout à l'autre. Il est par contre indéniable que le groupe a du potenitel. Certaines pièces, comme To Those Who Pray qui ouvre l'album avec un roulement de tambour militaire, sont bien ficellées et deviennent de belle cartes de visites. La pièce de fermeture, New Born, se retrouve aussi parmi ces pièces qui ressortent du lot. L'énergie déborde dès le départ avec une guitare maniée de main de maître qui ajoute à la brillance de la chanson. Une batterie rapide s'allie à la guitare et la basse soutient le tout. Le chant est ajusté à tout çela. Tous les morceaux sont mis à la bonne place et c'est efficace.

D'autres pièces comme Forever Living On ou No Quarter laissent plutôt froid. La première est une long crescendo qui s'étire, l'émotion qui aurait dû monter avec la pièce reste plutôt stable. On sent l'urgence projetée par le groupe à la fin de la pièce mais, malheureusement, l'auditeur ne les accompagne pas, les rythmes précédants la dernière montée n'accrochant pas l'oreille. La seconde, plus brutale, se défend mieux grâce à la guitare principale, mais c'est le seul attrait du morceau qui sent le réchauffé. Il manque un petit quelque chose, une touche personnelle, un détail qui ferait dire "Ça c'est du NEVER DRAFTED!" Une vague impression d'avoir déjà entendu des chansons similaires ailleurs reste comme arrière goût. À se demander si le groupe ne se serait pas trop fortement inspiré d'une chanson au point d'en arriver avec une pâle copie. L'acoustique n'est pas la force du groupe non plus comme le démontre Between Birds & Bridges. Bien que plus réussi, particulièrement la partie solo à la mi-chanson que les deux pièces nommées précédemment, la pièce n'atteint pas le niveau de la pièce d'ouverture.

Pour ce qui de la performance vocale, le groupe ne sort pas de la masse, une voix très ordinaire qui ne pousse pas les chansons plus loin. Jeff Yates tente tant bien que mal d'y intégrer quelques nuances et émotions, mais sa voix reste sans saveur.

The Ritual Standoff se cherche une âme, comme s'il n'était qu'à moitié complété. NEVER DRAFTED affirme avoir plusieurs influences du côté post-hardcore et autres genres plus durs ainsi que du côté plus doux comme MY CHEMICAL ROMANCE. Il devrait peut-être tenter d'incorporer moins d'influence, s'accrocher à un style et non pas tenter de créer un hybride. Somme toute, un premier effort correct, un essai pour se trouver un son, qui mènera vers un deuxième album beaucoup plus complet assurément.


+: Les guitares sont maîtrisées à merveille
-: La voix sans saveur du chanteur

Chanson préférée: To Those Who Pray

Genre musical: Punk, Rock alternatif

Pour fans de: THRICE, TAKING BACK SUNDAY, LOVEHATEHERO

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire