The Bellrays - The Red, White And Black (Non-Disponible)


Auteur: PUNKMEUP (02 novembre 2004)
En magasin le: 03 novembre 2004
Cote: 8/10

The Bellrays, avec leur mélange de soul et de rock garage un peu fou, tranche d'avec la scène alternative actuelle. On les compare souvent à un James Brown vs The Who. Cet album, le 4e du groupe, est le point culminant d'une belle et longue carrière. Je dois d'abord vous avertir que le groupe expérimente beaucoup et s'envole dans toutes les directions sans avertissement. Sur Remember, on passe d'un funk à un duo guitare-voix distortionnée en quelques instants. Étrangement, le CD ne semble pas hétérogène; cela a beaucoup à voir avec la voix de Lisa Kekaula qui dirige de manière impeccable ce quatuor. L'atmosphère est chaleureuse à souhait, on se croirait presque à l'enregistrement d'un jam intime du groupe. Street Corner est très révélateur à ce sujet. La pièce est touchante de sincérité et de passion. Voodoo Train est la plus rapide du disque, et me fait penser à du Leatherface, mais assagi. Je donne 8/10 à cet album, car peu de groupes osent aller hors des sentiers battus comme le fait The Bellrays. Ils n'hésitent pas à remonter dans le temps pour nous propulser dans le futur.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire