Nights Like These - The Faithless (Victory Records)


Auteur: Cath B. (01 septembre 2006)
En magasin le: 13 juin 2006
Cote: 8.5/10

Memphis, c’est autre chose que le « kitsch » d’Elvis Presley. C’est aussi le patelin d’origine de NIGHTS LIKE THESE, qui n’a absolument rien à voir avec la musique du king! Après un premier démo de trois chansons paru il y a quelques années, ils ont signé sur Victory Records au début de l’année 2006 pour la réalisation de leur premier album : The Faithless. Leur son est vraiment très mature et très professionnel, ce qui est étonnant de la part d’un aussi jeune groupe.

Il est un peu difficile de déterminer exactement leur style, quasi impossible de leur mettre une étiquette. C’est une fusion extrêmement efficace constituée d’un mélange de metalcore et de emo…Le résultat est vraiment très lourd, mais vraiment intéressant. Ça en rend presque dépressif tellement c’est lourd.

Les changements de rythmes incessants apportent un côté particulièrement intéressant à l’ensemble. Ça va de tout bord tout côté, et ça change de direction sans prévenir, gardant toujours un côté technique à l’os (digne du dernier album d’ATHERETIC) du début à la fin. On y retrouve des moments de « blastbeat », des coupures de son fréquentes et brutales, rendant le son haché et chaotique. Par moment, c’est plutôt une mélodie lente, triste, mais saturée de guitares brutales, lourdes, pesantes, pour devenir la seconde d’après une tempête déferlante hyper rapide, qui arrache la face et renverse tout sur son passage. La batterie mitraille ses rythmes enivrants, rapides et lourds comme une tonne de brique.

Comme trame de fond, le chant, on retrouve les hurlements désespérés, les cris plaintifs et agonisants d’un gars qui souffre et qui a mal. Parfois, c’est plutôt une rage qui semble incontrôlable qu’on peut déceler dans le ton de voix. À d’autres moments, sans crier gare, la voix adopte un rythme et un ton qui va à l’encontre de la musique censée la soutenir. C’est un plus assez intéressant. Un mélange comme on en entend rarement et étonnamment, ça ne devient pas cacophonique.

C’est donc une très grosse recommandation pour les fans de hardcore aux accents de métal lourd comme ce n’est pas permis, technique et pesant à l’os pièce après pièce.

+ : Ça s’éloigne du metalcore habituel, c’est différent, ça sort du lot.

- : Le « blastbeat » remplit un peu trop les temps morts par moment

Pour fans de: BURY YOUR DEAD, POISON THE WELL Pour en savoir plus

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire