The Aggrolites - THE AGGROLITES (Hellcat Records)


Auteur: Dave (22 mai 2006)
En magasin le: 09 mai 2006
Cote: 7.5/10

Si vous vous demandez ce qui m'a permis de garder le morale au cours des dernières semaines de pluies, voici mon secret: THE AGGROLITES. Le groupe lançait tout récemment son tout nouvel album éponyme sur Epitaph. Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, il joue un ska old-school des plus relax avec des touches de gospel comme sur Funky Fire, la première pièce de l'album. On sent le soleil et la joie de vivre qui transpire de chacune des intonations de Derrick Morgan. Sa voix nous rappelle tous les anciens chanteurs jamaïcains de ska des bonnes années. Sa voix est riche et rien qu'à l'entendre, on a déjà les épaules qui s'activent. THE AGGROLITES mettent très bien à profit leur clavier qui ajoute une touche supplémentaire de complexité à leur musique. Certaines pièces, comme Thunder Fist, sonnent un peu trop comme si elles sortaient directement d'un vieux juke-box d'un bar de campagne. Cette chanson instrumentale n'a vraiment pas la même émotion que les autres, surtout sans la voix de Derrick. L'album contient 19 chansons et je dois avouer qu'il y a une certaine redondance dans les pièces. On reste toujours dans la même gamme de ska reggae et cela peut devenir fatigant à la longue. Les riffs de guitares sont assez peu variés et on attend avec anxiété la prochaine chanson qui bouge pour se remettre à danser. Les fans de Bob Marley vont être ravis par ce groupe, mais je me vois difficilement en train d’écouter cet album encore et encore dans ma stéréo. Reste que cet album trouve toujours le moyen de vous remonter le moral et de vous redonner le goût de danser sans que vous vous en rendiez compte. Sans être l’album qui va révolutionner le genre, cet album a sa niche et on se doit de respecter le travail de Derrick et de sa bande. Les amateurs de vieux ska seront ravis par cet album et ceux qui se cherchent un album du genre trouveront dans les AGGROLITES un excellent choix. Il ne convaincra cependant pas les masses de retourner écouter du ska…

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire