Ghost Track - Self Untitled (New Horizon Records)


Auteur: Julien (04 avril 2006)
En magasin le: 01 septembre 2005
Cote: 7.5/10

GHOST TRACK est un groupe de Genève qui s’est placé les pieds au Québec par l’entremise de la compagnie de disques New Horizon Records qui est basé au Québec. Cette dernière leur a donné la chance de pouvoir lancer leur tout premier album Selt Untitled en terre québécoise. Le groupe est composé de membres qui ont tous déjà joué dans d’autres formations auparavant. Il y a donc deux ex-membres de RICH SICK DEAD(ska/punk), un de SEED et un autre du groupe métal LAST WARNING. C’est donc avec la charmante intention de séduire les Québécois que le quartet nous présente un album très énergique.

La formation décrit leur musique comme étant un punk mélodique hardcore et véloce avec certaines nuances de métal, et je ne saurai dire mieux pour décrire ce que nous retrouvons sur cet opus. On a droit à du bon punk rock rapide, sincère, violent et avec des guitares qui nous collent au mur tellement elles sont intenses! J’aime bien le mélange de punk avec la petite touche de métal puisque ça donne un petit côté croustillant à l’album. Cet aspect vient aussi donner vie à quelques chansons qui semblaient se diriger nulle part un petit côté accrocheur. Peu de groupes osent mélanger métal et punk rock, et pourtant, lorsque c’est bien fait et que ce n’est pas abusif, c’est vraiment bon. STRUNG OUT est le meilleur exemple de ces bands qui jumelle punk et métal avec doigté.

Les paroles de ce disque nous sont présentées autant sous la langue de Molière que sous celle de Shakespeare. Personnellement, j’ai un léger penchant pour les textes en anglais puisque je trouve que sa voix les porte très bien, mais ce n’est rien pour dénigrer ceux en français. Un truc que j’ai adoré est la qualité des textes. Le groupe est socialement engagé et profite de leur statut pour passer quelques messages qui leurs tiennent très à cœur, ce qui est vraiment intéressant. Il a toujours un temps d’adaptation lorsque j’écoute un groupe français (de la Suisse!) puisque l’accent n’est pas toujours facile à assimiler. Pour GHOST TRACK, je n’ai point eu ce problème, mais pour ceux qui ont de la difficulté avec l’accent de nos amis européens, vous trouverez l’écoute beaucoup moins intéressante.

En somme, cet album ne révolutionne rien mais nous apporte un bon album de dix pièces qui saura combler ceux qui aiment quand ça brasse. Allez prêter l’oreille ici pour télécharger une chanson du groupe et vous verrez par vous-même ce que je veux dire.

+ : punk rock avec des nuances de métal très efficace

- : l’adaptation à la voix peut-être difficile

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire