The Weakerthans - Reunion Tour (Epitaph)


Auteur: Dodier (25 octobre 2007)
En magasin le: 25 septembre 2006
Cote: 7/10

Quelle belle façon de fêter leurs dix ans de service, un nouvel album et une tournée pour THE WEAKERTHANS. Cet album est donc le quatrième de ce groupe Winnipégois et Reunion Tour est une suite logique du précédent album Recontruction Site. Sur ce dernier, le quatuor s’émancipait de leur base punk pour atterrir à 100% dans l’indie-rock et avec Reunion Tour, on plonge dans un univers indie-rock mélodique et teinté de folk. Malgré la divergence de créneau musical avec Epitaph (on ne verra sûrement pas d’extrait de cet album sur les prochaines compilation de Punk-O-Rama) celui-ci endosse cet album en le qualifiant de triomphe. Triomphe est un grand mot et seul le temps nous le dira, mais en attendant, cet album est d’une facture riche et après plusieurs écoutes, on apprécie l’ambiance que crée Reunion Tour.

Reunion Tour n’est pas une réunion en soit, mais plutôt un retour sur la base du groupe, l’unité que transpose la formation sur cet album. Cette unité se fait ressentir par les mélodies et l’appui du groupe à son porte-étendard, le chanteur John K Samson. Sa voix et son ton sont d’une assurance qui vient feutrer l’ambiance que les mélodies créent. Les thématiques abordées sur cette nouvelle galette sentent le terroir puisqu’on y jase de mythe manitobain, de leur sport favori, de la vie là-bas. On pourrait percevoir un paradoxe entre les thèmes chantés et le canal musical emprunté mais la fusion s’écoute aisément. De plus, inspirés par un peintre nommé Edward Hopper, un peintre de qui l’œuvre émane une nostalgie et une dualité entre le moderne et le passé. Deux titres lui rendent hommage et ce n’est pas un hasard car comme ce peintre, ils transposent sur ce différent média cette dualité de façon harmonique. Lorsqu’on parle de facture riche, les moyens n’ont pas été négligés : guitare, batterie, basse, échantillonnage, clavier, banjo, trompette, trombone, flûte, percussions et glockenspiel sont au rendez-vous.

Sans être un grand album, ce dernier place ce groupe canadien sur un piédestal. Sans renouveler le genre, ils le font très bien. De belles mélodies, une prose dictée introspectivement, THE WEAKERTHANS se positionne très bien pour élargir leur base de fan. Après avoir été en nomination dans divers galas pour leur album Reconstruction Site, Reunion Tour leur permettra sans doute de décrocher quelques honneurs.

+: Belle mélodies qui nous accrochent
- : les fans de la première heure vont trouver l’album tranquille, aucune trace d’influence punk.

Pour fans de : ARCADE FIRE, CONSTANTINES

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire