Bigwig - Reclamation (Fearless Records)


Auteur: Fred (08 février 2006)
En magasin le: 07 février 2006
Cote: 9/10

Finalement! Après un peu plus de quatre longues années, nous avons enfin droit à Reclamation, le quatrième album de BIGWIG. C’est toujours un peu inquiétant quand le temps d’attente est aussi long entre deux albums, surtout quand il y a beaucoup de changements de membres dans la formation; on craint souvent le pire. En effet, à l’exception du chanteur et lead guitariste Tom Petta (le cœur et l’âme de BIGWIG), le groupe entier a changé! Mais tant que Tom est là, on peut être confiant. Ce long délai s’explique d’ailleurs en partie au fait qu’il a tenu à participer à la production même de l’album.

Bon, assez de bla-bla, qu’en est-il de l’album? Et bien, c’est du nouveau BIGWIG, différent des trois premiers albums, mais comme je disais plus haut, tant que Tom est là, on reconnaitra sa signature qui donne au groupe son style unique et qui le rend aussi bon. Ça veut dire quoi tout ça? Tout simplement que l’album est excellent! La formation a poursuivi dans la lancée de An Invitation To Tragedy avec un son plus mélodique que les deux premiers albums qui étaient plus trash. Un son plus sombre caractérise par contre Reclamation avec Hold On Fucker, No Thought, No Spline, Timebomb (une chanson au tempo plus lent) et l’excellente chanson titre avec son intro métal. Ca se reflète aussi dans les paroles de la plupart des chansons, comme sur Rat Race:

You’ve got regrets
Open wound debts
You can’t explain, but you feel the pain and it’s tearing you to shreds


Mais ne croyez pas que le groupe a abandonné leur style rapide et agressif qui les a rendus si populaire. Comme tout bon album de BIGWIG, il faut des chansons « circle-pit »; on se rappelle Numbers et Mr. Asshole. Cette fois, deux bons candidats: Owned And Operated et Last Song, Last Call, la chanson à saveur ska de l’album.

En conclusion, un autre très bon album du groupe (devrais-je dire Tom?) qui réussi à produire du nouvel matériel original tout en gardant un son propre. Une guitare très présente, des refrains punchés et une excellente cohésion du début à la fin de l’album. Que dire de plus que bravo? Merci peut-être.

PureVolume
MySpace


En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire