Chris Murray - Raw (Asian Man Records)


Auteur: Raf (12 décembre 2007)
En magasin le: 10 juillet 2007
Cote: 7.5/10

À une certaine époque, le rêve musical était de partir à la conquête de l’horizon avec sa vieille guitare acoustique poussiéreuse, son cahier de textes qu’on croyait des plus profonds, une flasque d’alcool et bien du courage. Aujourd’hui, ce temps est depuis longtemps révolu, mais il stimule encore l’imaginaire de bien des chansonniers. D’abord à la barre du groupe ska canadien KING APPARATUS, CHRIS MURRAY est depuis quelques années un de ces chanteurs seulement accompagné d’une guitare à bien des occasions. Musicien adulé et fervent défendeur des rythmes jamaïcains, il a toujours su trouver la chanson pour séduire les fanatiques de ce style d’à travers le monde qu’il a parcouru en compagnie de plusieurs gros noms. C’est dans sa discographie tout de même respectable que se trouve ce disque bien spécial sur lequel la majorité des pistes (toutes sauf une) ont été enregistrées avec un walkman.

Raw, sorti il y a quelques années et relancé en 2007, met en valeur avant tout la simplicité et l’authenticité de cet artiste accompli qu’est Chris. Bien sûr, vu les moyens utilisés pour l’enregistrement, la qualité sonore des pistes écope, mais pour ce qui est de la beauté du fond, tout est sauf. Sur le plan musical, Chris Murray n’est pas un guitariste qui fera baver, mais la façon dont il s’accompagne lui est propre et il faut dire qu’il manie très bien les accents jamaïcains et les rythmes de cette musique. C’est sur le plan vocal que c’est album est des plus agréable. La voix de ce chanteur éprouvé reste toujours très sincère, profonde et même réconfortante. Elle véhicule également très bien ses émotions à travers des textes des fois des plus simplistes. En somme, ça donne une très belle teinte aux compositions qui prennent un tout nouveau penchant. Les commentaires que Chris laisse échapper avant presque chaque pièce sont aussi très intéressants puisqu’ils apportent bien des précisions sur celles-ci, par exemple : pourquoi telle chanson a été composée, d’où vient telle autre et quel groupe jouait celle-ci à l’origine. L’album compte également quelques collaborations intéressantes, notamment celle de Neville Staples des fameux SPECIALS.

En somme, Chris Murray ne réinvente pas le reggae, ni le ska, ni le rock steady, mais sa façon des plus caractéristiques de l’aborder est franchement géniale. Comme mentionné plus haut, il faut une bonne dose de courage pour affronter ce monde musical des plus effrénés et pour ça, Chris mérite une bonne main d’applaudissements.

+: Chris Murray, c’est Chris Murray!
-: Le manque de budget et l’enregistrement sur magnétophone n’embellissent pas vraiment les pièces…

Pour les fans de : BEDOUIN SOUNDCLASH, THE SPECIALS et THE SLACKERS.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire