The Reason - Ravenna (Smallman Records)


Auteur: PUNKMEUP (02 octobre 2004)
En magasin le: 03 octobre 2004
Cote: 10/10

The Reason est un de ces groupes qui décollent rapidement et, à l’écoute de leur toute première parution, on ne s’arrête certainement pas pour se gratter la tête et se demander pourquoi. Bourré d’hymnes post-hardcore, Ravenna donne un bon aperçu du groupe malgré que leur vraies couleurs ne prennent tout leur éclat que sur scène. Leur prestation au Balafré la semaine dernière en compagnie de Summer Hero, The Shake et Ann’s Fallacy était ma foi des plus excellentes - à vrai dire, je ne me souviens plus quand était la dernière fois que je m e suis autant amusée à un show. À première écoute, Ravenna parle sur les mêmes tons que les guitares de Grade, les mélodies de Taking Back Sunday à ses débuts et la fougue de The Movielife, le tout impreigné d’une forte dose de hardcore qui tire sur le métal mais qui côtoie un sens de la m élodie plutôt proéminent. Pour un groupe qui fête à peine son premier anniversaire, on remarque une constance et une adhésion à un style qui leur est déjà propre. Je ne remarque aucune piste inégale par rapport à une autre, à la façon de bien d es groupes qui cherchent leur son dans les premières années. The Reason nous offre dix preuves de leur talent musical orchestré sous différents angles mais qui conserve le même proffesionnalisme et une confiance en soi qui semble leur permettre de vociférer et de bûcher encore plus fort. Le groupe de Burlington déploie à travers leurs chansons une foule d’émotion, des guitares d’une précision fulgurante et des rythmes originaux auxquels vous serez incapable de vous empêcher de taper du pied. Il est par contre inévitable de remarquer certaines passes comme la guitare saccadée qui sonne un peu trop comme Saves The Day et autres leads de guitare qui crient Hot Water Music. C’est difficile de choisir mais je dirais que la pièce de résistance est A Timeless Classic - l’énergie qui émane de cette chanson est surprenante. La pièce d’ouverture, Reclaiming The Throne, est tout aussi excellente et explore des chemins qui s’éloignent un peu de la formule. Le côté pop du groupe est bien visible sur certaines chansons comme The Joke & The Gentleman, le petit côté sensible se dévoile en toute beauté sur Afterpary At The Actor’s Estate, tandis que d’autres comme Red Sky At Dawn brûlent d’autant de rage et de furie sans retenue. Incroyable mais vrai, les chansons du groupe s’étirent pour la plupart jusqu’aux quatre minutes mais qui paraissent plus comme deux tellement la construction des chansons est intéressante! Disons que je ne serais pas surprise de voir The Reason en compagnie des gros noms du hardcore dans les tournées à venir. Définitivement à surveiller.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire