Damiera - Quiet Mouth Loud Hands (Equal Vision)


Auteur: Julien (17 juin 2008)
En magasin le: 17 juin 2008
Cote: À se procurer pour les fans d'indie rock

L’année a débuté d’une bien drôle de manière pour DAMIERA puisque la formation avait décidé d’accrocher ses guitares. C’est donc à la surprise générale que l’on apprenait que le band était de retour, mais cette fois-ci avec un alignement bien différent. Il nous offre donc son tout nouvel opus qui s’intitule Quiet Mouth Loud Hands, son deuxième chez Equal Vision Records. Première chose à noter, le son est pas mal différent de ce que l’on nous avait habitué avec le premier disque M(US)IC. Disons que le tout est pas mal plus ambiance si l’on peut dire. On se retrouve dans la veine de groupes comme AT THE DRIVE-IN, BRAID mais surtout COHEED AND CAMBRIA et il est aussi difficile de catégoriser DAMIERA dans une catégorie précise puisque l’on a droit à de nombreux trucs qui passent du indie au progressif rock en passant même par le pop rock par moments. Une chose est certaine, la force du quatuor est sans aucun doute la voix puisqu’elle occupe une place de choix sur toutes les pièces. Il peut sembler bizarre de dire que la voix est plus mise à l’avant-plan qu’un autre band puisque presque tous les groupes l’exploitent beaucoup, mais ici c’est vraiment le cas. L’apport vocal de Dave Raymond donne vraiment une couleur particulière à cet album puisqu’il chante avec passion et possède aussi une voix très charmante et entraînante. Il est en mesure de pousser un répertoire de notes très large amenant à la formation un tout bien défini peu importe le style de musique touché. Bien sûr, nous avons besoin de plus pour qu’un band sonne bien, et c’est peut-être là que DAMIERA éprouve un peu de difficulté. Il ne se démarque aucunement de ce qui se fait présentement mais nous offre un son complet, bien travaillé et qui vaut clairement le détour pour les fans du genre.

GENRE: Indie, Rock

POUR FANS DE: Coheed And Cambria, Fall Of Troy, Braid

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire