Small Arms Dealer - Patron Saint Of Disappointment (Deep Elm Records)


Auteur: André (09 octobre 2007)
En magasin le: 14 août 2007
Cote: 8/10

Pour leur deuxième disque complet, SMALL ARMS DEALER nous amène dans un univers de bon vieux punk. C’est en fait réconfortant d’entendre quelque chose d’efficace et de solide qui rempli bien l’espace musical. La formation permet à la population des punks rockers de renouer avec le genre. Patron Saint of Disappointment est ce nouvel album qui mérite une bonne écoute et qui va permettre à un large public de l’apprécier parce que ça ne devient jamais redondant de prêter l’oreille avec les différents rythmes au fils des chansons. Les pièces sont entraînantes et ne se ressemblent jamais, sauf par la sonorité des instruments et par la voix de Lubrano, chanteur, au ton moins criard que ce que le punk nous a habitué, mais qui n’a pas la voix aussi claire que celle du chanteur de BAD RELIGION par exemple. Ces derniers semblent être une bonne source d’inspiration pour SMALL ARMS DEALER avec les mélodies de guitare ajoutées aux rythmes rapides. Le talent musical de la formation est incontestable et cela se perçoit à travers les treize chansons qui se côtoient sur quarante-cinq minutes. Chaque chanson possède un son unique et on a jamais droit au perpétuel mêmes quatre accords qui se répètent. Les textes sont très engagés à leur manière, le nihilisme transpire dans les paroles et ce n’est pas qu’un nihilisme de l’individu, mais de la société qui est à la fois constaté et dénoncé à travers les paroles fracassantes.

Phil Douglas est le maître derrière les consoles pour aider à produire un album d’une excellente qualité sonore. Il est très important de nos jours de travailler avec quelqu’un qui a de l’expérience pour enregistrer son album puisqu’il y a tellement de gens qui se prétendent producteur ou mixeur que parfois on peut tomber sur quelqu’un de bien ordinaire, ce qui est loin d’être le cas pour SMALL ARMS DEALER. La formation de Long Island a décidément une place à se tailler dans le monde du Punk, mais l’album Patron Saint of Disappointment est peut-être cette pierre manquante à l’établissement d’une fondation solide pour le groupe. Il est certain que si le groupe voyage un peu pour aller présenter leur musique au reste du monde que les commentaires seront positifs et surtout nombreux, alors il est de mise que le band fera parler d’eux. Ils nous laissent entre les oreilles un excellent album varié qui va plaire à beaucoup de gens et qui je l’espère va en inspirer d’autre.

+ : Du bon Punk Rock varié.
- : Pas assez long.

Pour les fans : BAD RELIGION, RIPCORDZ, SMOKE OR FIRE, STE-CATHERINES



En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire