Dusty Rhodes And The River Band - Palace And Stage (Side One Dummy Records)


Auteur: Isa (04 juillet 2009)
En magasin le: 19 mai 2009
Cote: 7.5/10

C'est en 2002 que six artistes accomplis ont fusionné leur talent pour former DUSTY RHODES AND THE RIVER BAND. Leur nom vous dit quelque chose? Peut être avez vous assisté au Green 17 Tour de février 2008 où ils étaient de passage au Métropolis de Montréal avec FLOGGING MOLLY et THE REVEREND PEYTON'S BIG DAMN BAND. Notons aussi que ces californiens ont foulé les planches avec plusieurs autres formations comme BRAND NEW, GOGOL BORDELLO et THE AQUABATS . Ils se disent avoir été influencés par le folk rock du groupe THE BAND, qu'ils puisent leur inspiration dans ce que Brian Wilson et THE BEACH BOYS ont pu créer pendant leur carrière et s'entendent pour dire que leur son et leur énergie rock progressif ne tient qu'à YES!. DUSTY RHODES AND THE RIVER BAND, un sacré numéro.

Troisième album en carrière et ils ne cessent de surprendre. Impossible de dire quelle direction prendra la prochaine chanson avant d'en avoir pu faire l'écoute. C'est un amalgame de non sens, éparpillé et désordonné même si le contenu est plutôt charmant. Aucune direction claire n'a été prise, en fait rien n'indique le contraire, mais le résultat est loin d'être banal. Andrea Babinski, seule de la gente féminine parmi tous ces hommes, apporte un accent original. Cette dernière est violoniste et s'occupe beaucoup des arrangements musicaux. Elle apparaît d'ailleurs en tant que chanteuse sur So Low, une balade accrocheuse qui démontre une autre facette de ses multiples talents. Le tout est aggrémenté par une dose de savoir faire du leader de la troupe, Dustin Apocada, présent au niveau de la voix et du piano. Ce qui est génial avec cette formation, c'est que même avec leur contenu assez complexe, ils introduisent la pop à son meilleur et ça rend leur sonorité facile d'approche. Plusieurs excellents morceaux font parti de Palace And Stage. The Ballad Of Jim And Casey ne peut être ignoré. Avec des influences tiré du punk rock, elle démarre en trombe avec le violon qui se veut fracassant et bourré d'énergie. Le son peut se comparer à la formation rock indie américaine ZOX. La chanson W.W.M.D? démarre sur un air garage qui se rapproche étroitement du rockabilly et prend tout un tournant vers le rock à son état le plus pur. Le seul vrai hic notable est que côté parole, une impression de laisser-aller est insistant. Une sensation qu'ils ont mis le paquet pour ce qui est des mélodies et des arrangements, mais que le message véhiculé n'était peut être pas essentiel dans leur cas. Parcontre, il y a tant de travail accharné sur l'ensemble du projet que ce n'est pas un problème trop ardu à outrepasser. Cet ouvrage se divise en plusieurs catégories distinctes, il projette tellement de genres différents qu'il est parfois dur à suivre. Il y a des titres qui impressionent avec leur excentricité et d'autre qui passent inaperçu car ils sont simplement banals et manquent un peu de dynamisme. Ce n'est pas le type de résultat qui est remarquable en son ampleur, mais qui se juge une note à la fois en gardant l'esprit bien ouvert.

Une bonne main d'applaudissement pour la maison de disque Side One Dummy et Ted Hutt (producteur respecté pour avoir travailler entre autre avec CHUCK RAGAN et THE GASLIGHT ANTHEM) pour la mise sur cd de cette réalisation qui fera beaucoup jaser. Il est aussi impératif de souligner tous les efforts que DUSTY RHODES AND THE RIVER BAND ont fourni, en espérant que vous avez été assez intrigué pour vous procurer votre copie de Palace And Stage, qui est maintenant à votre portée depuis le 19 mai dernier.

+: Sort de l'ordinaire
-: Manque d'originalité au niveau des paroles

Chanson préférée: W.W.M.D?

Genre musical: Rock/Folk/Indie

Pour fans de: GOGOL BORDELLO, ZOX, THE BEATLES

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire