Gallows - Orchestra Of Wolves (Epitaph)


Auteur: J-P (23 juillet 2007)
En magasin le: 17 juillet 2007
Cote: 9/10

Aimez-vous les groupes épiques : SEX PISTOLS, BLACK FLAG, THE CLASH, MINOR THREAT, REFUSED ou bien des groupes un peu plus récents tels que FEAR BEFORE THE MARCH OF FLAMES, THE BRONX, FIGHT PARIS, EVERY TIME I DIE? Et bien le groupe GALLOWS directement du Royaume-Uni est un bon mélange de tous ces groupes et risque fort bien de vous plaire avec ses rythmes endiablés ainsi qu’un son large amalgame de styles musicaux. C’est avec peu d’argent qu’ils signèrent en septembre 2006 avec In at The Deep Records (Royaume-Uni) et par la suite chez Epitaph Records après quelques spectacles en sol américain. Avec un seul disque à leur actif, Orchestra of Wolves, GALLOWS s’est forgé une solide réputation avec des chansons de qualité ainsi qu’une présence sur scène des plus géniale. The Observer de London a d’ailleurs dit de leurs spectacles : A carnival of love and hate, after which their fans limp home slathered in blood, spit and sweat . Alors regardons maintenant plus en profondeur le contenu de ce fameux disque.

Orchestra of Wolves, c’est en quelque sorte quinze coups de bâton de baseball bien placés! C’est du rock-hardcore à son meilleur avec des rythmes de guitares d’une solidité remarquable. Les rythmes sont originaux et plusieurs fois on s’arrête pour prendre son souffle parce qu’il est difficile de suivre le rythme que nous propose THE GALLOWS. En d’autres mots, beaucoup d’originalité, de mélodie, d’agressivité et de bonnes structures musicales. On accepte facilement les quinze coups de bâton un après l’autre et on en redemande même à la fin, ce qui est tout de même impressionnant. La pièce Just because you sleep next to me doesn’t mean youre safe est tout simplement splendide et dès la première seconde de la piste, on éloge tout simplement la rythmique des plus destructives. Même chose pour la pièce Orchestra of Wolves qui est non seulement d’une solidité exemplaire, mais également d’une vulgarité des plus humoristique et crue qui vous fera sûrement crouler de rire en l’écoutant, ce qui représente en fait les paroles pour l’ensemble du disque. Le seul petit hic revient à l’enregistrement de certaines guitares qui ont ma foi moins d’impact qu’elles auraient du avoir, mais bon, on parle ici d’un disque qui a été produit avec peu d’argent, alors ce n’est pas la fin du monde. On a le droit à de l’orgue ainsi qu’à du piano à certains endroits sur le disque, ce qui est très réussi, mélodieux et aussi très original. Il y a également une reprise de BLACK FLAG, Nervous Breakdown, qui est tout aussi réussi que le reste du disque et qui nous fait replonger dans le monde du punk des années 80 avec une touche du nouveau millénaire.

Bref, un excellent groupe, un excellent disque, avec un bon chanteur, de bons musiciens et une très bonne cohésion pour l’ensemble du disque. Le Kerrang a qualifié en fait GALLOWS de The world’s most exciting new band et je ne serais peut-être pas prêt à dire cela, mais il est vrai qu’ils ont réussis à livrer quelque chose d’original tout en restant actuel et structuré. Une multitude de vidéos sont disponibles sur leur site web ainsi que sur leur myspace et sur youtube. Ils font en ce moment la tournée Vans Warped à travers l’Amérique du Nord et ensuite ils s’envoleront pour l’Europe pour une série de spectacles. Ils seront de passage à Montréal le 12 Août prochain sur l’une des scènes du Vans Warped. Ne les ratez surtout pas!

+ : Excellent rock-hardcore original, bon musicien, chanteur, bonne production avec peu d’argent, bonne cohésion générale
- : Guitare manque de punch à quelques endroits (lourdeur, enregistrement), mais ce n’est aucunement problématique

Pour les amateurs de : THE BRONX, FEAR BEFORE THE MARCH OF FLAMES, EVERY TIME I DIE, FIGHT PARIS, REFUSED

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire