LaGrecia - On Parallels (Suburban Home)


Auteur: Olivier (09 février 2009)
En magasin le: 24 juin 2009
Cote: 7.5/10

Si vous étiez sur une autre planète entre mai 2007 et mai 2008, vous avez raté ce qui aura été la courte existence de LAGRECIA. Le projet de Jason Shevchuk (NONE MORE BLACK, KID DYNAMITE et ONGUARD) se voulait être au départ un projet solo auquel se sont rapidement joints Dana Berkowitz (ex-RED SPAROWES) à la batterie et Sal Dellaquila à la basse. Après n’avoir offert que quelques performances live, le groupe s'est séparé dans des circonstances nébuleuses impliquant une rupture amoureuse entre Shevchuk et Berkowitz. Cependant, le groupe avait déjà complété l’enregistrement de ce qui sera leur seul album, On Parallels, paru sur Suburban Home Records (YESTERDAY’S RING, TWO COW GARAGE, TIM BARRY).

Pour ce qui est de l’album, il est difficile lors de la première écoute de faire abstraction de la voix très caractéristique de Jason Shevchuk, qu’on associe beaucoup trop à ses groupes précédents. Ce n’est que lors des écoutes subséquentes que l’on différencie plus aisément LAGRECIA des autres projets. Bien sûr, vous y retrouverez des ressemblances avec NONE MORE BLACK sur certains titres, comme Hey Medic, According to My Notes et Don’t Wanna Be Right, qui rappelle le côté dansant/power-pop de This is Satire, le deuxième LP de NMB . Par contre, sur le reste de l’album, le groupe se détache du son plus punk pour y aller d’influence plus rock. C’est le cas entre autre de l’excellente Two Shotguns qui, avec son côté blues/rock’n’roll, nous donne envie de brûler le dancefloor, souliers de suède aux pieds. Sur la pièce Silently Just, la guitare électrique est laissée de côté au profit d’une guitare acoustique et l’on peut y entendre, pour une rare fois, Jason chanter plutôt que crier.

Certaines pièces m’ont par contre laissées perplexe, comme l’interminable Can’t Go Back to Daddy’s, où les expérimentations côtoient un rock ambiant ou encore Slower Than Manasses, une ballade rock qui ne lève jamais.

Bref, il n’en demeure pas moins que LAGRECIA ont le mérite d’avoir tenté de sortir des sentiers battus et pour cela, chapeau! J’aurais bien aimé entendre un second album, question de voir s’ils auraient réussi à mieux définir un son qui leur est propre. Dommage. Il ne reste plus qu’à se rabattre sur le retour de NONE MORE BLACK, qui est à mon humble avis, un projet beaucoup plus intéressant.

+: le côté dansant
-: mélange des genres parfois douteux

Chanson préférée: Two Shotguns

Genre musical: Rock mélodique, power-pop

Pour fans de: DEAD TO ME, THE FALCON, GASLIGHT ANTHEM

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire