Greg Macpherson - Night Flares (G7 Welcoming Committee)


Auteur: PUNKMEUP (11 novembre 2004)
En magasin le: 12 novembre 2004
Cote: 9.5/10

Si on fusionnait John K. Samson et Malcaulm Bauld, et qu’on lui faisait écouter du Woody Gutherie, Joe Strummer et Billy Bragg à la planche, on obtiendrait quelque chose comme Greg MacPherson. Night Flares est un album de onze chansons qui paraîtra le 5 avril prochain sur G7 Welcoming Committee. Le Greg MacPherson Band est originaire de Winnipeg et joue un indie rock à tendances folk, simple et droit au but, agrémenté d’instruments du genre piano,/keyboards/orgue en modération. Ce que j’aime avec Greg macPherson c’est qu’il produit une musique extrêmement frappante sans qu’elle soit brutale pour autant. Bien que la plupart du temps personnelles, les paroles des chansons de Greg sont d’une poésie mesurée composée d’autant de cynisme que d’humbles constatations (voir Two Haircuts In One ou Kingston). Impossible de ne pas taper du pied sur des pièces comme Man Overboard ou Cutting Room, selon moi la meilleure chansons du disque, ou encore California, une excellente ballade du groupe. Tout au long des quarante-huit minutes de Night Flares, on ressent une énergie qui se compare trop bien à celle des Frenetics et qui est difficile à décrire avec des mots. Tout aussi indescriptible est la dernière chanson du disque, la seule à être interprétée uniquement par Greg, C’est tellement bien dit sur le communiqué de presse que je ne peux m’empêcher de citer G7 : « It’s simple : he’s one of the best song-writers in Canada and this record is something that’s actually good in an otherwise expanding universe of pure shit .»

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire