Millencolin - Machine 15 (Epitaph)


Auteur: Phil (05 juin 2008)
En magasin le: 06 mai 2008
Cote: 7.5/10

On voit de plus en plus, de groupes qui tendent à changer de style à travers les années. Les musiciens se font plus vieux, ils écoutent des trucs différents et jouer leur vieux succès sur scène ne leur fait plus le même effet. Parfois l’évolution est intéressante, parfois moins. Cela dit, MILLENCOLIN est un groupe méconnaissable, pas nécessairement dans le mauvais sens du terme, si on compare le denier album à leur son d’antan. Les fans de punk rock pur vous diront que le quatuor suédois ne cadre plus vraiment dans la scène à laquelle ils ont beaucoup donné tandis que les fans de rock pourraient faire une intéressante découverte.

L’album Machine 15 débute avec une très bonne chanson du même nom qui nous rappelle un peu les aires qu’entonnent leurs compatriotes suédois, THE HIVES. On parle d’un rock accrocheur et mélodieux, mais on ne perd pas l’essence de la voix particulière du chanteur bassiste Nikola Sarcevic. C’est un point important, car bien des gens apprécie MILLENCOLIN pour la qualité des partitions vocales. Même si le groupe a changé, c’est un aspect qui demeure presque intact et encore très bon. C’est vraiment au niveau de l’instrumentation et des arrangements qu’on ne reconnaît pas les punks rockeurs. On voyait le changement se pointer tranquillement avec les albums Home from home et Kingwood du fait que parmi les chansons punk rock se glissaient quelques expérimentations, mais là c’est autre chose, ce n’est plus le même punk rock. C’est pourquoi je crois qu’ils perdront certains fans, mais en gagneront d’autres. Peut-être étaient-ils tanné de voir les même vieux croulants à leurs spectacles et voulaient attirer un nouveau public. Bon, peut-être que j’exagère un tantinet, j’ai bien l’intention de rester fans, et je ne serai pas le seul, même si j’ai un petit penchant pour les albums moins récents. Quelques titres du disque nous rappelle le vieux son, comme la très accrocheuse Detox, qui a un peu de Fox dans le nez. On garde donc une partie des racines.

En fait, il s’agit d’un bon album si on se fait à l’idée que MILLENCOLIN a un nouveau visage. Les mélodies sont excellentes et les refrains sont bien pensés, les arrangements sonores ne sont cependant pas toujours des plus inspirants. Bien que le violon soit un instrument génial dans certains cas, je ne suis pas certains qu’il est facile de l’adapter adéquatement à du MILLENCOLIN, c’est ce qu’on se dit lorsqu’on écoute l’album. Un disque qui ne plaira pas à tous les fans de MILLENCOLIN

+ : Album qui marque un changement.
- : Album qui marque un changement.

Pour fans de: SAVES THE DAY, NO USE FOR A NAME, BLINK 182.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire