Propagandhi - Live From Occupied Territory: An Official Bootleg (G7 Welcoming Committee)


Auteur: Julien (24 mai 2007)
En magasin le: 01 mai 2007
Cote: 7/10

Lorsque l’on parle de groupes engagés dans le monde du punk rock, PROPAGANDHI est l’un des premiers noms à nous venir à l’idée. Pourquoi donc? Sûrement parce qu’à chaque fois que le band fait une sortie publique ou encore que nous analysons les paroles de leurs chansons, nous y voyons des dires de haute importance qui nous amènent à songer sur des sujets sociaux et politiques qui frappent notre merveilleuse planète. Nous nous demandions tous ce que le band allait nous sortir cette fois-ci dans le cadre de leur nouveau DVD intitulé Live From Occupied Territory : An Official Bootleg, et nous étions très heureux de voir que tous les profits de la vente de ce disque iront à des organismes tels que Grassy Narrows Blockade et Middle East Children’s Alliance. De plus, PROPAGANDHI tient à mentionner que la pochette du DVD a été imprimée sur du papier recyclé, de façon à ne blesser aucun environnementaliste. Bon, c’est bien beau les nobles causes, mais est-ce que le tout vaut vraiment la peine de se retrouver dans votre collection?

Le spectacle commence avec une prestation du groupe qui a été enregistré au Zoo à Winnipeg le 19 juillet 2003 dernier et qui comprend plus de vingt titres. Le choix des pièces est judicieux puisque l’on y retrouve la plupart des morceaux du groupe qui déménagent le plus, ce qui donne une ambiance du tonnerre à cet événement. Des titres comme Fuck The Border, Less Talk More Rock, Today’s Empire Tomorrow’s Ashes, The State Lottery et Wake Up America font partie du nombre de celles qui se démarquent de la masse avec une participation disons plutôt active de la foule. L’endroit où le spectacle a été filmé est relativement petit considérant la popularité de PROPAGANDHI au Canada. Il n’y a pas de barrière entre les musiciens et la foule, la scène est rapprochée des gens dans la salle, l’endroit est bondé à en faire craquer les murs et l’énergie, tant du groupe que des fans, est époustouflante. On y voit plusieurs personnes monter sur scène pendant quelques chansons pour ensuite se lancer en body-surfing dans un mosh-pit ma foi relativement violent de la première à la dernière pièce. Il y en a même quelques uns qui se gâte juste au point de voler le micro de leurs préférés pour chanter quelques paroles et ainsi avoir leur minute de gloire. C’est plaisant de voir une bonne interaction entre le groupe et la foule puisque maintenant il est devenu monnaie courante de voir de grosses barrières près de la scène empêchant tout le monde de se pointer le bout du nez à l’avant. Les musiciens semblent apprécier, la foule aussi, alors pourquoi changer une bonne vieille recette gagnante.

Du côté technique, le son est excellent. C’est le groupe lui-même qui a mixé l’enregistrement après le spectacle et il a réalisé un travail exemplaire tout en gardant un son très punk et une batterie qui sonne comme un vieux disque du groupe. Vraiment réussi ! Dommage que l’on ne puisse dire la même chose pour le visuel… Cet aspect est un peu décevant. Avec tous les DVD musicaux qui voient le jour depuis quelques années, on est habitué à une qualité d’image et à des angles de caméras poussés. Malheureusement, PROPAGANDHI n’a pas mit l’accent sur les caméras, ce qui nous amène à des angles de caméra très limités. Bien sur, c’est plaisant d’avoir une caméra tout près des musiciens en plein centre, mais ça devient redondant lorsque l’angle ne change presque jamais tout au long du visionnement. De plus, on retrouve aussi quelques extras comme les documentaires Peace, Propaganda And The Promised Land et As Long As The Rivers Flow. Il n’est pas surprenant de retrouver ce genre d’extras sur un produit de la formation canadienne, mais il reste à voir s’ils sauront capter l’attention des gens qui se procureront le DVD.

Bref, un vidéo qui retrace très bien la carrière musicale de PROPAGANDHI qui nous est présenté avec une qualité sonore incroyable et un aspect visuel à revoir. Ça vaut la peine de débourser pour entendre un punk rock très solide et aussi vous donner le goût de les revoir en spectacle, parce que tous ceux qui étaient présents au Spectrum lors de leur dernier passage à Montréal se rappellent de cette soirée complètement folle!

+ : un son bien travaillé, le choix des chansons
- : on s’attendait à beaucoup plus visuellement

Pour fans de : NOFX, PENNYWISE, A WILHELM SCREAM

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire