Eric Panic - Le combat est au jardin (Union Label Group)


Auteur: Dave (28 octobre 2006)
En magasin le: 17 octobre 2006
Cote: 8.5/10

Dernier venu d'un groupe aux fortes racines québécoises, Le combat est au jardin est paru le 17 octobre dernier sur Union 2112 Records. Éclectique sans pour autant trop s'étaler, cet album d'ERIC PANIC surprend et étonne. Voyons voir pourquoi.

La première pièce, Je pisse dans l'étang, va droit au but: un punk rock mordant et direct avec des guitares solides en premier plan. Les mélodies sont bien ficelées et la voix démontre une maturité que l'on ne retrouvait pas nécessairement sur Catharsis. Dès le départ, c'est un mustang qui fonce à cent milles à l'heure. La deuxième pièce fait sourire avec son début plutôt joyeux et rapide malgré son thème sérieux. C'est une des pièces qui met le plus en valeur la voix d'Éric Roberge. Entre deux titres, le groupe ne nous laisse jamais la chance de reprendre notre souffle. On arrive ainsi à Welcome To Guantanamo, la plus satirique de toutes les pièces avec son: Aucune loi, aucune interférence. La liberté jusqu'à outrance!. D'une manière ou d'une autre, le message très politisé du groupe arrive toujours à passer sans faire grincer les dents. Est-ce à cause du travail investi sur les textes? Je pense que oui.

L'extrait officiel de l'album, L'animal optimal commence avec un riff démentiel et on peut déjà voir dans sa tête Éric et sa gang qui sautent d'un bout à l'autre du stage. Le refrain, des plus accrocheurs, est d'ores et déjà destiné à faire un tabac sur les palmarès au Québec. Un punk rock mélodique sans complexe et on ne peut plus efficace. Et question de nous surprendre un peu plus, ERIC PANIC a glissé sur l'avant-dernière pièce un texte poignant de Jacques Languirand sur l'environnement et le besoin de conserver le peu de nature qu'il nous reste. Ce monstre de la radio nous prouve encore une fois que ce n'est pas parce qu'on est âgé qu'on ne peut être des plus pertinent.

Rafraîchissant à souhait, ERIC PANIC nous offre un album très actuel. Avec les nouveaux albums de VULGAIRES MACHINS et FIFTH HOUR HERO, c'est toute une vague qui déferle sur la Belle Province. Qu'ont ces groupes en commun? Des textes percutants, une attitude vorace et des guitares qui ont faim, très faim. L'alternance des voix entre Éric et Julie offre d'excellents contrastes qui permettent au groupe de se démarquer encore plus. Et le fait qu'ils chantent en français augmente d'autant le charme de Le combat est au jardin. On ne peut que dire merci à Union d'avoir accepté de nous présenter un tel album!

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire