Malajube - Labyrinthes (Dare To Care Records)


Auteur: Julien (18 mars 2009)
En magasin le: 10 février 2009
Cote: 8.5/10

Lors des deux dernières années, MALAJUBE a parcouru la planète entière. Se promenant des États-Unis en passant par presque tous les pays d’Europe, le groupe a fait la fierté de notre musique en présentant un produit original et tout à fait québécois. Après s’être reposé de cette galère dans laquelle elle s’était embarquée, la formation nous offre son tout nouveau disque intitulé Labyrinthes.

Et bien voila un album qui porte bien son nom puisqu’il n’est pas chose facile que de percer la carapace de cette nouvelle galette. Disons tout simplement qu’il est difficile d’approche que son prédécesseur Trompe-L’œil qui comptait beaucoup plus de morceaux pop accrocheurs à l’oreille qui ravissent monsieur et madame tout le monde. Sur ce nouvel opus, le morceau le plus pop est sans aucun doute le premier extrait Porté Disparu qui frappe en plein dans le mille. Toutefois, il n’est pas très représentatif du tout et ne sert que de porte d’entrée à Labyrinthes. Nous faisons face à un son beaucoup plus planant, que nous avions quand même eu la chance d’explorer un peu dans le passé, qui s’étend cette fois du début à la fin. Ajoutons à cela les paroles hallucinantes voir même étourdissantes de Julien Mineau qui nous transportent dans un univers assez lugubre qui rime avec sang à plusieurs occasions (Casablance, Dragon De Glace, 333. Il est certain que l’on retrouve des compositions qui sauront plaire aux fanatiques du groupe telles que Ursuline, Collemboles et Hérésie. Mention honorable à la fin de la chanson Collemboles qui nous offre un blitz musical des plus intense, amenant donc le groupe à un niveau supérieur que bien peu de bands sont capables d’atteindre.

Ce qui est plaisant, c’est de voir comment le groupe a su s’éloigner de la pression de lancer un album qui aurait pu être beaucoup trop commercial. Avec leur talent et les attentes que tout le monde avaient envers eux pour la sortie de ce troisième opus, il aurait été facile de sombrer dans ce piège pour MALAJUBE. Au lieu de tout ça, ils ont décidé de faire face à la musique et de se faire confiance. Le résultat est une galette enrichissante où l’on retrouve une énergie musicale extraordinaire qui ne fera qu’amplifier l’effet MALAJUBE sur la planète entière.



+: un disque à leur couleur qui repousse les barrières de leur son unique
-: approche difficile pour ceux qui ne connaissent pas MALAJUBE

Chanson préférée: Collemboles

Genre musical: Rock, Indie

Pour fans de: DUMAS, JEAN LELOUP

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire