Streetlight Manifesto - Keasbey Nights (Victory Records)


Auteur: Julien (11 avril 2006)
En magasin le: 07 mars 2006
Cote: 7.5/10

Depuis le temps qu’on en parlait, la voici enfin la nouvelle version de notre disque ska préféré. Je parle bien sur de Keasbey Nights, un album qui a su révolutionner la scène il y a de ça quelques années. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je crois que ma vie ne serait vraiment pas la même sans cet album, c’est donc pourquoi j’appréhendais le tout avec une grande impatience. Tellement de rumeurs ont circulées sur ce disque que je ne savais plus ou donner de la tête et que j’ai eu le temps de me forger de grandes attentes. Mais quoi penser de cette idée qui est germé de la tête des membres de STREETLIGHT MANIFESTO? Avions-nous vraiment besoin de cette reprise? Est-ce juste pour se remplir les poches? Avons-nous droit à quelques changements? Bien des questions qui ont besoin de réponses au plus vite!

Pour ceux qui s’attendaient à de gros changements sur cet album, vous serez vraiment déçus. On ne retrouve pas de changements majeurs qui sauraient faire pleurer de joie tout bon fan de ska. Le groupe a bien sur refait l’album de long en large, donc on va s’entendre tout de suite que c’est certain qu’il y a quelques différences. Cependant, ce n’est rien de significatif. L’aspect qui se démarque le plus est sans aucun doute la qualité de l’enregistrement. On ne fait plus face à un son garage qui se retrouvait sur la version originale, mais bien à un son des plus polis qui a subit des heures de travail en studio. Mais est-ce qu’on voulait vraiment se débarrasser de cet aspect? Je vous répondrai que oui et non. Oui puisqu’un meilleur son à l’oreille est toujours très agréable et non parce que j’ai l’impression de perdre la magie que Keasbey Nights me procurait lorsque je l’enfilais dans mon radio. Le problème c’est qu’on l’aimait bien le vieux son garage de cet album puisque, justement, ça lui donnait un charme et une âme que beaucoup d’albums ne possèdent pas.

En ce qui a trait à la musique, les différences sont vraiment moindres. Si vous avez écouté l’album original des dizaines de fois, vous les remarquerez sans l’ombre d’un doute, mais sinon, le tout passera comme dans du beurre. Les cuivres sont vraiment mieux travaillés, et c’est le point que j’ai bien aimé sur cet opus. On a droit à un travail de maître à ce niveau ce qui rehausse de beaucoup la qualité de l’écoute. Ils se font remarquer de belle façon en autre sur Riding The Fourth Wave avec une démonstration de leur talent exceptionnelle. C’est la même base que la chanson originale mais les solos ont tous un petit quelque chose de différent qui est très sympathique. Si STREETLIGHT MANIFESTO aurait modifié toutes les chansons comme ils l’ont fait pour cette dernière, on ferait face à un excellent album.

En somme, un disque qui est plaisant à écouter puisque nous faisons face à un élément qui nous a tous grandement marqué. On s’était forgé de trop grandes attentes face à cet opus et je crois qu’une très grande majorité d’entre vous seront laissé sur leur appétit. Il est certain que la version originale continuera de rouler dans mon radio à un rythme d’enfer et ne sera jamais remplacé par cette reprise. D’un autre côté, on a un meilleur enregistrement, de petits changements musicaux quand même attrayants, des cuivres de qualité, la même intensité que la version originale, donc je crois que ce sont quand même des points qui sauront piquer votre curiosité et vous amener à mettre la main sur Keasbey Nights 2.

+ : qualité sonore vraiment améliorée

- : on s’attendait à tellement plus que ce qui nous est offert!

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire