Guerilla Poubelle - Il Faut Repeindre Le Monde En Noir (Guerilla Asso)


Auteur: Dave (29 décembre 2006)
En magasin le: 27 février 2006
Cote: 9/10

Une vie pourrie vaut mieux qu'une putain d'illusion
Une soirée pourrie vaut mieux qu'une putain d'émission
Trop d'émotions à exprimer. Heureusement que la page de pub
vient te rappeler qu'demain il pleut…


Digne héritier de la vague punk contestataire française, GUERILLA POUBELLE nous arrive avec un album merveilleusement bien ficelé et intitulé Il faut repeindre le monde en noir. L'extrait ci-dessus et le titre de l'album reflètent bien l'état d'esprit du groupe – et celle de la jeunesse française dans une certaine mesure. Le temps n'est pas au sourire et des changements s'imposent. Il y a un an à peine, des révoltes éclataient un peu partout en France et l'état d'urgence était imposé. Cet album est un peu la suite qui s'impose ces évènements. Les textes sont intelligents, bien ficelés et ils vont droit au but. Par dessus tout, ils reflètent admirablement bien la réalité. Pourquoi tant de jeunes font-ils du grabuge et des mauvais coups? C'est avant tout parce qu'ils s'emmerdent et qu'ils n'ont rien à faire. Donnez du travail à tout le monde et vous verrez le taux de criminalité chuter en très peu de temps.

Les revendications de GUERILLA POUBELLE sont donc claires. Mais qu'en est-il de la musique? On a droit ici à une charge punk rock dans la plus pure tradition qui soit. On sent toute l'émotion, l'intensité et le vécu derrière les chansons. Mais le plus important, c'est que le groupe semble on ne peut plus convaincu de ses pièces et ils vous les jettent en plein visage avec toute l'énergie du désespoir. Si un groupe a jamais voulu réussir, c'est bien GUERILLA POUBELLE. Il y a, par ailleurs, une bonne alternance des styles entre pièces. On passe de morceaux plus hardcore/punk à des pièces plus mélodiques sans oublier la traditionnelle pièce aux allures ska (un relent de leur ancien groupe les BETTERAVES?). Avec ses vingt-deux titres, on ne s'ennuie pas une seule seconde, je peux vous le garantir!

Évidemment, un tel album ne serait pas complet sans sa chanson anti-américaine soit Perdue Mes Mains. Entre deux déchirages de drapeaux américains, on sent son poing se lever bien haut. Que vous soyez un fan de NOIR DÉSIR ou de GOOD RIDDANCE, la musique de GUERILLA POUBELLE viendra vous chercher au plus profond de vous-même. Ne vous laissez pas avoir par le nom somme toute bizarre du groupe. Une écoute suffira à vous convaincre et vous aurez toute la journée le même refrain dans la tête: Je m'emmerde, demain il pleut. Et dans ma ville tous les chiens sont boiteux...

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire