Hawthorne Heights - If Only You Were Lonely (Victory Records)


Auteur: Cath (09 mars 2006)
En magasin le: 28 février 2006
Cote: 4/10

L’album débute avec une pièce intitulée This Is Who We Are, et enchaîne avec We Are So Last Year - impossible de ne pas faire le parallèle entre les deux et d’apporter un certain commentaire en ce que If Only You Were Lonely n’est pas exactement le disque qui vient révolutionner le son de HAWTHORNE HEIGHTS. En fait c’est une continuation immédiate de The Silence In Black And White - aucune évolution, aucun risque à prendre, aucun désir d’apporter un ingrédient nouveau.

Peu importe ce qu’on en dit, le groupe est bel et bien maître dans le genre du pop punk et de ce son qui semble tout juste sur le bord d’exploser. Les montées sont bien travaillées mais l’explosion, elle, semble toujours se faire attendre un peu trop. Une différence mineure avec If Only You Were Lonely est qu’on y retrouve encore moins de breakdowns “violents” et de hurlage époumonné, et que le tout semble davantage uniforme. Autrement, on a droit aux mêmes bouts clean bourrés de reverb, aux mêmes paroles tragiques de cœurs brisés d’adolescents torturés et à des riffs identiques à ceux de leur album précédent : cette fameuse We Are So Last Year est d’autant plus last year qu’elle reprend la mélodie de Blue Burns Orange. Même genre de déjà-vu avec Saying Sorry, le premier single, avec sa passe à la Niki FM.

Je suis convaincue que chacun possède en lui la capacité d’apprécier quelques bonnes chansons pop. Toutefois, si HAWTHORNE HEIGHTS sont capable de produire de belles harmonies vocales et du pop insouciant comme on en trouvait sur The Transition ou Ohio Is For Lovers (et quelques autres, tirées de leur premier album, qui possédaient ce je-ne-sais-quoi qui pouvait les rendre adorables), ils sont également en mesure de gâcher le tout au point où la seconde moitié de ce nouveau disque devient tout simplement pénible à écouter et laisse une affreuse impression de dilué, remâché, de générique plate. Même après plusieurs écoutes, on ne peut s’empêcher ressentir une vague impression de n’avoir rien manqué la première fois.

+ : mélodies accrocheuses
- : manque d’innovation flagrant

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire