The Aggrolites - IV (Hellcat Records)


Auteur: Phil (01 décembre 2009)
En magasin le: 09 juin 2009
Cote: 9/10

Si la Californie est le bastion par excellence du punk rock, nous conviendrons aussi que c’est une pépinière d’artistes de qualité pour à peu près tous les styles musicaux. THE AGGROLITES est une formation qui possède un style bien à elle et qui a du talent à revendre. Un autre bijou de l’État du « Governator ». Depuis les tout débuts de son existence, on sent cette facilité qu’elle a à produire de la musique qui coule. Un reggae aux fortes influences soul qui vieillira très bien. On a parfois l’impression de passer de Stevie Wonder à Bob Marley dans une même pièce en ne perdant jamais de vue la sonorité « Dirty Reggae » bien à elle qui caractérise son son depuis le commencement de l’aventure. La quatrième galette est une suite logique qui cadre merveilleusement bien dans la philosophie de THE AGGROLITES.

IV n’est peut-être pas le titre d’album le plus révolutionnaire, mais l’esthétique agréable de la pochette vient compenser cet aspect, qui de toute façon n’affecte aucunement le contenu musical. Firecracker, la première pièce, est une surprise en soi. Le soul afro-américain des années 60 et 70 renaît de belle façon tout au long des quatre minutes et 31 secondes dans lesquelles JESSE WAGNER nous montre qu’il peut pousser sa voix comme les plus grands. Sans préjugés, selon mon expertise, une qualité vocale de la sorte nous vient plus souvent des noirs. WAGNER est exceptionnel et pourtant bien blanc. La façon dont les paroles défilent est à la fois instinctive et totalement fluide. Le groupe ne pourrait se passer de son leader. Dès la deuxième pièce, on reconnaît son son qui les a menés là où ils sont. Le reggae revient en force. En fait, les vingt-et-une pièces sont un bel amalgame de morceaux parfois plus soul d’autres fois typiquement reggae. Les partitions d’orgue assurées par ROGER RIVAS contribuent grandement à faire du son de THE AGGROLITES quelque chose à la fois innovateur et authentique. Toutes ces vieilles influences sonores, comme si le tout avait été enregistré avec une console des années 1960, donnent au son une chaleur réconfortante. Somme toute, l’album est excellent.

Si vous ne connaissez pas la formation, empressez-vous de la découvrir. Donnez-vous plusieurs écoutes et je mets ma main au feu que vous apprécierez. Un album à vous procurer maintenant.

+: Long et bon
-: quelques chansons se ressemblent beaucoup

Chanson préférée: Keep moving on

Genre musical: reggae/soul/funk

Pour fans de: THE EXPOS, WESTBOUND TRAIN

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire