Lagwagon - I Think My Older Brother Used To Listen To Lagwagon (Fat Wreck Chords)


Auteur: Julien (15 août 2008)
En magasin le: 19 août 2008
Cote: 9/10

Puisqu’il n'y a que très peu de pièces sur le disque, attaquons-nous directement à chacune d’entre-elles. Le tout débute avec B-Sides qui représente une chanson avec beaucoup de punch, sans être très rapide, qui pourrait être comparée à l’excellente Falling Apart qui se retrouve sur Blaze. Dave Raun nous démontre son grand talent à la batterie avec quelques moments très excitants, tandis que nous pouvons pleinement profiter de la splendide voix de Joey Cape qui sonne toujours mieux d’un album à l’autre.

Little Pill, quant à elle, s’ouvre avec une petite ligne de basse qui vous fera clairement penser au vieux matériel du groupe comme Duh ou encore Thrashed. Le refrain est accrocheur et Joey continue son excellent travail à la voix tandis que c’est vraiment Jesse à la basse qui se fait remarquer. Encore une fois, un rythme un peu plus lent mais qui n’affecte en rien le résultat final.

La voici la voilà, la première pièce qui déménage du EP ! Errands rentre au poste comme on dit si bien et on oublie très rapidement que les membres du groupe se retrouvent maintenant dans la quarantaine ! On ne peut qu’admirer le sensationnel travail de monsieur Raun derrière sa batterie qui démontre encore une fois qu’il n’y a pas beaucoup de batteurs qui peuvent jouer dans sa ligue, non seulement avec sa rapidité mais encore plus avec son originalité. Un solo de guitare, gracieuseté de Leon, ajoute à la solidité du morceau, et vient clairement la classer comme étant le pilier de ce EP.

Avec un petit deux minutes, Memoirs And Landmines est sûrement le morceau le plus relaxe du disque. Il est simple, ne déplace pas trop d’air et nous présente des paroles vraiment sympathiques qui font de Joey Cape un compositeur extraordinaire. Honnêtement, on pourrait facilement retrouver Memoirs And Landmines sur un album de BAD ASTRONAUT.

Fallen nous démontre une des forces de LAGWAGON, c’est-à-dire leur talent pour amener une chanson à exploser à la toute fin. Elle démarre tranquillement et suit un rythme sensiblement semblable à la précédente mais, lorsque l’on pense qu’elle ne passera pas à l’histoire, Dave Raun nous prépare une petite recette à la batterie qui nous jette sérieusement par terre. Ajouté à ça la passion de la voix de Joey et vous obtenez un résultat satisfaisant.

Voici la parfaite continuité de Resolve puisque Live It Down offre des paroles sombres avec une musique qui soutient bien le tout. On n’a aucunement envie de se déboucher une bière et de fêter avec cette chanson mais bien de prendre le livret et de suivre les paroles avec attention. Toutefois, on ne tombe vraiment pas dans la déprime, mais c’est un style différent qui a fait que Resolve a été un album si apprécié par certains et une déception pour d’autres.

Enfin, on retrouve en conclusion Mission Unaccomplished, une pièce qui termine si bien ce court EP. Sous la barre des deux minutes, elle nous frappe par sa simplicité et surtout par son refrain accrocheur à souhait. Il s’agit vraiment de la composition qui vous restera dans la tête à la fin de l’écoute et qui vous donnera clairement envie de la réécouter au plus vite pour apprécier, encore une fois, toute l’émotion que LAGWAGON présente tant avec sa musique qu’avec ses paroles.

Bref, la formation californienne a repris là où elle avait laissé avec leur dernier opus Resolve. I Think My Older Brother Used To Listen To Lagwagon est certes moins rapide ou violent, mais offre un travail soigné sur toute la ligne qui rend ce EP incontournable.

+ : la voix de Joey Cape et l’originalité de Dave Raun à la batterie.
- : un peu moins agressif qu’à l’habitude

Pour fans de : BAD ASTRONAUT, NO USE FOR A NAME, FACE TO FACE

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire