No Fuse Inside - Hysteria, Cries and Propagand (Indépendant)


Auteur: PUNKMEUP (11 juin 2005)
En magasin le: 18 décembre 2004
Cote: 7.5/10

Rien de nouveau, mais rien de mauvais. Ces quelques mots décrivent assez bien le premier EP de No Fuse Inside (NFI), un groupe de Lavaltrie. Avec un punk simple et rapide, de bons riffs accrocheurs, mais plutôt prévisible, et des paroles à saveur politique (Post Iraki Surgery et October Crisis), NFI a un style musical qui rappelle Fifty Nutz, Mute ou encore Belvedere, des groupes avec qui ils ont d’ailleurs déjà partagé la scène. Pour ce qui est du chanteur, il n’a pas la voix la plus mélodique au monde, mais pour les besoins de la cause, ça fait la job. L’album commence avec la pièce Never Deal With These Puppet-icians et son intro instrumentale de deux minutes qui donne le ton avec quelques changements de tempos et des riffs rapides. Le groupe y va ensuite avec une courte chanson plus hardcore, Follow My Own Directive, qui rappelle un peu Rise Against ou Propaghandi. À part la qualité de l’enregistrement, il n’y a pas grand-chose à reprocher à NFI. Sauf le fait qu’il existe déjà des dizaines de groupes avec un son semblable au leur. Et je ne crois pas que NFI offre quelque chose de plus qui leur permettrait de se démarquer.

+: Rapide, simple et accrocheur. À voir en spectacle.
-: La qualité sonore est assez faible. À éviter si vous êtes à la recherche d’originalité. Du pareil au même.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire