A Day To Remember - Homesick (Victory Records)


Auteur: Etienne (03 avril 2009)
En magasin le: 03 février 2009
Cote: 5.5/10

Pour leur troisième album, les cinq gars de la Floride ont décidé de continuer sur le chemin qu’ils ont pris depuis leur début. Ce chemin est un hybride entre le hardcore et le pop/punk. Mélange hétéroclite à première vue, il en est de même après plusieurs écoutes.

Le groupe ouvre le dernier album par un chant de groupe imitant le rythme d’un breakdown sur la pièce The Downfall of Us All. Le résultat est plus bizarre que réussi, surtout que le vrai breakdown, qui suit immédiatement, vient complètement changer l’ambiance et rend ridicule le chant de groupe qui le précède. L’album se poursuit de cette façon, enchaînant les mélodies douces et sucrées pop/punk à des rythmes durs et amers d’hardcore. Il ne semble pas avoir d’immersion entre les deux genres, comme si un DJ quelconque avait décidé de faire un mash-up entre deux chansons. Les blocs s’enchaînent bien, il n’y a pas de grosses coupures, mais reste qu’un breakdown entre deux riffs de guitares tirés du dernier album d’un groupe à la mode, ça fesse et pas d’une bonne façon. Le groupe termine le disque avec la pièce If It Means A Lot To You; une ballade acoustique qui m’a rapidement fait pensé à THIRD EYE BLIND. Malheureusement, celle-ci n’est pas mieux réussie que toutes les précédentes. De plus, la finale en chœur sur des « la la la, la la la » comme si ces paroles étaient un hymne que tous allaient chanter parce qu’ils se sentent interpeller est un peu, beaucoup, trop quétaine.

L’album a tout même des lettres de noblesse. Réalisé par Chad Gilbert (NEW FOUND GLORY), l’album coule bien et s’écoute bien. Les passages entre les deux styles ne viennent pas tout détruire le rythme des chansons probablement à cause de la réalisation de Gilbert. C’est grâce à lui que l’album se tient debout du début à la fin. Ceux pour qui les paroles des chansons comptent beaucoup dans l’appréciation d’un disque, vous y trouverez peut-être là un bon album. On ne réinvente pas la roue, mais les textes sont bien construits. On sent bien que la vie sur la route les a grandement influencés. L’éloignement, la solitude et, évidemment, les problèmes de cœur sont les thèmes traités dans Homesick.

Au final, A DAY TO REMEMBER offre un album que seuls les fans apprécieront. Le groupe ne réussira pas à percer plus qu’il ne la fait avec For Those Who Have Heart. Le besoin d’essayer de se distinguer de la masse à tout prix dans des styles qui ne se réinventent pas présentement n’est pas toujours bon. Un album complètement pop/punk ou bien hardcore aurait probablement frappé plus fort.

+: Réalisation impeccable
-: le mélange de style ne fonctionne pas

Chanson préférée: I'm Made of Wax, Larry, What Are You Made Of?

Genre musical: Pop/punk, Hardcore

Pour fans de: NEW FOUND GLORY, THE DEVIL WEARS PRADA, VERSAEMERGE

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire