The Riptides - Hang Out (Union Label Group)


Auteur: Julien (15 janvier 2007)
En magasin le: 01 novembre 2006
Cote: 8/10

Voici THE RIPTIDES, un groupe de punk rock directement de Ottawa qui nous apporte un souffle de musique rafraîchissant. Le groupe a vu le jour en 1997 et a réalisé plus de cinq albums qui se retrouvent tous discontinués exception faite de Drop Out. On a donc droit à un groupe qui a beaucoup d’expérience en ce qui a trait à l’enregistrement, mais aussi sur scène puisqu’ils ont joué avec plusieurs groupes dignes de mention tels que THE DICKIES, THE CASUALTIES, THE QUEERS et CIRCLE JERKS. Nous nous trouvons présentement dans un cycle où le punk/pop californien domine partout sur les palmarès, ce qui relaye le punk rock puissant au second rang. C’est donc avec plaisir que nous accueillons Hang Out, le dernier album du groupe canadien qui a vu le jour en novembre dernier via Red Scare aux États-Unis et par l’entremise du Union Label Group au Canada.

THE RIPTIDES nous offre une musique qui déplace de l’air mais sans tomber seulement dans la production de bruit. C’est rapide, énergique, entraînant et surtout intelligent. On a droit à un son qui se mélange beaucoup entre un punk rock brute et un punk crasseux mais tout en gardant un petit côté plus pop qui rend la plupart des chansons attirantes. Ce petit côté pop est ce qui fait qu’ils sortent du lot des millions de bands qui nous proposent du punk 100% pur. C’est bien beau de gueuler dans un micro, d’avoir le rythme de batterie le plus vite au monde et d’offrir des accords de guitares pesants, sauf que s’il n’y a pas d’éléments accrocheurs dans la mélodie ou encore la voix, cette musique se dirige directement au cimetière des cds! Beaucoup trop de groupes, qu’ils soient jeunes ou vieux, tombent dans ce panneau si facile à rencontrer, mais heureusement pour nous, THE RIPTIDES a su éviter le piège.

On peut facilement comparer THE RIPTIDES avec THE QUEERS pour le son brute, avec THE DESCENDENTS pour les mélodies qui restent gravées à la mémoire et à SCREECHING WEASEL pour l’ensemble du produit. Vraiment, c’est un disque qui est plaisant à écouter lorsque l’on est en manque de nouvelle musique puisque, il faut se l’avouer, on a tendance à toujours écouter les mêmes disques, ce qui peut très bien devenir redondant. Vous serez comblé à l’écoute de I Wanna Riot, une pièce hilarante qui vous donnera envie de sortir dans la rue et de tout casser ce qui se placera sur votre passage. Bien sûr, cette pièce est à prendre au deuxième degré, mais elle défoule vraiment beaucoup! China Doll représente une chanson qui sera un succès assuré avec ses airs qui nous laisse penser assez rapidement que nous écoutons un bon vieux disque de THE QUEERS tandis que RED DAWN nous offre des paroles enflammées digne d’un groupe qui en a long à dire. THE RIPTIDES se promènent beaucoup d’une pièce à l’autre, ce qui nous offre un album varié.

Bref, si vous êtes en manque de bon vieux punk et que vous en avez marre d’écouter vos disques classiques sur votre iPod, THE RIPTIDES est la solution parfaite pour vous. Un album qui passera sûrement inaperçu en ces jours où MY CHEMICAL ROMANCE domine le marché musical, mais si au moins on se force pour faire la découverte de nouveaux groupes, peut-être que l’on va pouvoir changer les choses.

+ : un bon vieux son punk rock comme on l’aime
- : ne réinvente pas la roue!

Pour fans de : THE QUEERS, THE RIVERDALES, THE DESCENDENTS, SCREECHING WEASEL

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire