Golden Giants - Geography Of Love (Final Records)


Auteur: André (19 septembre 2007)
En magasin le: 14 août 2007
Cote: 8.5/10

D’ancien membres des formations SATELLITE OF JUNE et des MARMOTTES APLATIES ont décidé de créer THE GOLDEN GIANTS, un groupe original aux teintes d’Indie rock s’inspirant des formations NADA SURF et JIMMY EAT WORLD. Ils nous présentent sur leur premier album Geography of Love neuf chansons reposantes qui sauront livrer la marchandise pour les fans du genre. De plus, le disque nous est offert par l’excellente compagnie de disques québécoise Final Records qui continue année après année de nous présenter des groupes qui méritent grandement notre attention.

GOLDEN GIANTS nous offre un excellent album pour les fans de musique relaxante puisqu’il n’y a jamais d’alourdissement inutile dans les chansons. Les pièces prennent le temps nécessaire pour saisir toute la place et une fois bien installées dans nos oreilles une guitare électrique nous place un solo fluide et apaisant. La voix de Jean-Marc Éthier prend une place importante pour chacune des chansons comme pour la première pièce (ballade, guitare et voix) où le chanteur prend vraiment tout l’espace musical afin de nous introduire ce premier opus. Cette pièce ne représente pas ce qui suit puisque pour le reste du disque c’est la formation au complet qui nous expose leur prouesse musicale et nous fait apprécier l’atmosphère feutré de Geography Of Love. L’album ne renouvelle pas le genre mais l’exploite bien et nous donne le goût d’en entendre d’avantage. Malheureusement, on en a que pour à peine trente minutes sur cette galette, ce qui nous laisse un peu sur notre appétit et nous donne vraiment envie que la formation produise un deuxième album le plus rapidement possible. Au niveau de la réalisation, Bruno Lamoureux (ancien MARMOTTES) assure une bonne qualité sonore avec des pièces qui sonnent comme une tonne de briques. Il est aussi accompagné par John Golden qui se mérite une bonne part du crédit pour ainsi garantir un excellent album enregistré en mode analogue.

L’album est excellent et mérite d’être écouté pour sa bonne réalisation et sa grande qualité musicale. La formation nous offre un album qui nous permet pendant un court instant de pouvoir planer, cette fois-ci, avec de la musique québécoise dans les oreilles. Pour entendre et voir la formation en spectacle, il sera possible de le faire en se rendant au Café Chaos le 9 Novembre prochain. N’hésitez donc pas à vous déplacer pour encourager une formation qui sera grandement se tailler une place au sein de l’industrie musicale québécoise durant les prochaines années.

+Les chansons planantes.
- Un album très court, on en veut plus!

Pour les fans : NADA SURF, JIMMY EAT WORLD



En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire